Fermer

Sénégal: les "Saltigués" prédisent la fin du règne de Macky Sall et la mort partout

Mise à jour le 04/04/2017 à 10h31 Publié le 04/04/2017 à 10h31 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Les saltigués encore très écoutés au Sénégal, malgré une société dominée par des croyants (musulmans et Chrétiens)

Les saltigués encore très écoutés au Sénégal, malgré une société dominée par des croyants (musulmans et Chrétiens)

© Copyright : DR/

#Sénégal : Selon les «Saltigués» ces devins animistes, le Président Macky Sall ne sera pas réélu aux élections présidentielles de 2019 et l’opposition sénégalaise perdra un des ses membres de même qu'un membre du gouvernement risque de périr dans des conditions dramatiques. Ainsi ont parlé Les "Xoy"...

Malgré une population à plus de 95% musulmane au Sénégal, la croyance animiste subsiste. Beaucoup accordent une certaine importance au passé animiste de leurs ancêtres. En ce début avril, ils suivent avec intérêt les «Xoy» (lire Khoye), une cérémonie de prédiction organisée chaque année dans la région de Fatick. Ici d’où est originaire le Président Macky Sall, c'est en effet le fief des «Saltigués», redoutables devins, dit-on. Leurs prédictions se réaliseraient presque toujours, selon la croyance populaire. 
 

Si tel est le cas, le Président Macky Sall et ses partisans ont du souci à se faire après la défaite prédite de l’APR en 2019. Réunis à Fatick dans le cadre de la 2e édition du Festival des arts, rites et musiques sérères qui se tenait ces samedi 1er et dimanche 2 avril 2017, Moussa Ndiaye, Saltigué de Malango et ses autres collègues ont prédit la défaite du président Macky Sall aux prochaines élections présidentielles. Par ailleurs, l'un des leaders de l’opposition manquera à l’appel lors de ces joutes électorales de 2019, pour cause de décès.
 


LIRE AUSSI: Meurtres à la chaîne: "le Sénégal sous l’emprise des djinns"



«Malgré le doute qui persiste chez ses partisans, Macky Sall risque d’être battu aux prochaines élections. Un ministre du gouvernement sera victime d’un accident mortel», a prédit le Saltigué. Malheureusement, selon les «Xoy», le bilan macabre ne se limitera pas à la mort de ce ministre car, «la mort guette aussi un opposant», a-t-il ajouté.

Toutefois, les Saltigués de Fatick prédisent une bonne saison agricole pour l'hivernage prochain. Seulement, ils invitent implicitement les agriculteurs et cultivateurs à s'accorder les moyens nécessaires à l'obtention d'une bonne récolte. «Cette saison faste ne concerne que ceux qui ont les moyens de se doter de semences», ont-ils précisé.

Fidèles à leur tradition, Moussa Ndiaye et ses amis recommandent aux Sénégalais de dire des prières et de procéder à des offrandes pour conjurer le sort lié aux maladies, aux accidents et au danger qui guetteraient le Sénégal aux prochaines législatives du 30 juillet 2017 et lors des présidentielles de 2019. Ils indiquent également la nature des offrandes à faire en précisant que chaque citoyen devrait sacrifier un coq rouge ou blanc, et recueillir le sang qu’il devra mélanger avec de l’eau avant de le verser sur les routes.

Le 04/04/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé