Fermer

Sénégal: 22 morts dans un incendie lors d’un pèlerinage annuel de tidjanes

Mise à jour le 13/04/2017 à 15h33 Publié le 13/04/2017 à 13h03 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Les flammes ont tout détruit sur leur passage : vies humaines, vies animales et materiels

Les flammes ont tout détruit sur leur passage : vies humaines, vies animales et materiels

© Copyright : DR/

#Sénégal : Un incendie d’une rare violence s’est déclaré vers 16h, mercredi, à Médina Gounass, dans le département de Vélingara (sud-est du Sénégal). Le sinistre a surpris plusieurs centaines de pèlerins en retraite spirituelle sous leurs tentes. Un premier décompte fait état de 22 morts.

La nouvelle de l’incendie à la retraite spirituelle de Medina Gounass, communément appelée Daaka, est tombée hier dans l'après-midi. Très vite, de nombreuses photos ont circulé. Même si les incendies sont très fréquents lors de cet évènement annuel, jamais le feu n’avait fait autant de victimes. Cette retraite spirituelle en pleine brousse à une dizaine de kilomètres de la ville de Medina Gounass réunit chaque année des centaines de milliers de pèlerins venant de plusieurs pays de la sous-région. Si en 2011, cette retraite se passait sur une superficie de 100 ha, aujourd'hui les organisateurs estiment à 500 ha l'espace utilisé dans la brousse. 

La propagation des flammes a été favorisée par la chaleur et le vent, mais aussi par la présence d'un tapis herbacé sec à cette période de l'année. En effet, aucune goutte de pluie n'est tombée dans la zone depuis le mois d'octobre. De sorte que la moindre flamme, peut avoir des conséquences désastreuses. 


LIRE AUSSI: Sénégal: le nouveau Khalife des Tidjanes met en garde Macky Sall et les politiques

Aussitôt mis au courant, le gouvernement a dépêché sur place une forte délégation dirigée par le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. Même Macky Sall, le président sénégalais, a fait savoir qu’il sera sur place.

La 76e édition de la retraite spirituelle "Daaka", qui avait démarré samedi, devait se poursuivre jusqu’au 17 avril, mais avec ce malheureux évènement, il ne reste plus rien sur place. Meme le guide religieux de Medina Gounass, qui appartient à la grande famille des Tidjanes du Sénégal, a dû etre evacué.

Initiée par le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ, plus connu sous le nom de Mamadou Hawoly Bâ, né en 1900 dans le département de Podor, département situé au nord près de la frontière mauritanienne, cette manifestation est une occasion pour les pèlerins de renouveler leur soumission au créateur. Ce qui explique l’état des lieux ou on ne voit aucun bâtiment moderne, ni une jouissance qui permet de s’accrocher à la vie.
Le 13/04/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé