Fermer

Sénégal: le DG de Dakar Dem Dikk ”loue” au rabais les bus publics pour les meetings de son parti

Publié le 16/05/2017 à 16h53 Par Mamadou Awa Ndiaye

#Société
Peindre les bus aux couleurs de son parti ne lui a pas suffit, il y met ses militants pour son meeting

Peindre les bus aux couleurs de son parti ne lui a pas suffi, il y met ses militants pour son meeting, privant les Dakarois de moyen de transport.

© Copyright : DR/

#Sénégal : Le DG de Dakar Dem Dikk (DDD) a apposé ses deux signatures sur le même contrat de location de bus: une signature en tant que prestataire pour un meeting, celui de son parti, et une autre en tant que personne morale. Une méthode insolite de se justifier qui fait rire au pays

Au Sénégal, les hommes politiques ont l’habitude de louer des bus et cars pour le transport des militants, lors des manifestations politiques. Le phénomène qui choquait un peu jusqu’ici a atteint son paroxysme et provoqué l’indignation des Sénégalais quand le directeur de la seule société de transport public du pays a mobilisé «ses bus», samedi dernier, pour les besoins d'un meeting de son parti.

Critiqué de toutes parts pour ce geste, le leader de l’Alternance générationnelle (AG/Jotna), par ailleurs directeur général de la société de transport Dakar Dem Dikk (littéralement "Aller et venir dans Dakar") et membre de la mouvance présidentielle, Me Moussa Diop, a tenu à démentir en brandissant un contrat de location de ces bus par son parti.

Un contrat de location qui fait polémique car de larges franges de l’opinion publique sont outrées.


LIRE AUSSI : Pour les législatives, Macky Sall menace son camp: «Nous ne tolérerons aucune liste parallèle»

D’après les services de DDD, un bus fait 8 rotations par jour pour une recette de 74.000 francs CFA (113 euros). Or, dans le contrat brandi, le responsable politique de l’APR affirme avoir loué 100 autobus, à raison de 40.000 francs CFA chacun, pour une seule rotation. Ce qui équivaut, juste, à l’achat de carburant du bus. Et qu’en est-il du type de contrat établi à partir de ses propres prérogatives? Une opération qui n’aurait encore nulle trace d’enregistrement par la fiscalité.

Mais le plus drôle dans cette affaire reste l’identité des deux parties qengagées par ce contrat. Le document publié, sans doute pour faire taire les détracteurs du DG de DDD, a jeté plus d'huile sur le feu. On peut y lire que «la Société de transport Dakar Dem Dikk, représentée par son directeur général Me Moussa Diop, loue 100 bus au responsable politique... Me Moussa Diop».

Comprenez que c’est le locataire qui encaisse la location. Cet acte, vu par les Sénégalais comme une utilisation illégale du bien public à des fins personnelles, fait suite a un autre acte du même genre et venant d’un autre responsable du parti présidentiel. Ciré Dia, le directeur général de la Poste, avait tout simplement signé un communiqué politique sur du papier avec l’en-tête de la Poste, le service public qu’il dirige.

Peindre les bus aux couleurs de son parti ne lui a pas suffi, il y met ses militants pour son meeting
© Copyright : DR


 

Peindre les bus aux couleurs de son parti ne lui a pas suffi, il y met ses militants pour son meeting
© Copyright : DR



 

Peindre les bus aux couleurs de son parti ne lui a pas suffi, il y met ses militants pour son meeting
© Copyright : DR

 

Le 16/05/2017 Par Mamadou Awa Ndiaye