Fermer

Sénégal.Présidentielle 2019: la guerre des «Saltigués» (oracles) aura bien lieu

Mise à jour le 12/07/2017 à 09h20 Publié le 12/07/2017 à 09h00 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
La prédiction des oracles sur l'avenir de Macky Sall differe

La prédiction des oracles sur l'avenir de Macky Sall differe

© Copyright : DR/

#Sénégal : Certains «Saltigués» prédisent la chute de Macky Sall, d’autres annoncent sa victoire lors de la présidentielle de 2019. Seulement, pour cette fois-ci, les séances de prédication des «Sages» semblent prendre une tournure politique.

A peine que la campagne électorale pour les législatives du 30 juillet 2017 s’est ouverte, que des «Saltigués» (oracles) sortent de leur réserve. Ces derniers ont du mal à accorder leurs violons concernant l’éventualité d’un deuxième mandat pour le président Macky Sall.

Alors que certains avaient prédit la défaite de Macky Sall aux élections présidentielles prévues en 2019, d’autres annoncent la certitude d’un deuxième mandat pour le chef de l’Etat. Toutefois, les «Sages de Malango» s’entendent sur un bon hivernage 2017.

«Une fois n’est pas coutume». Les «Saltigués» du Sine, dans la région de Fatick sont sortis en plein hivernage ce dimanche 9 juillet pour faire une séance de prédication appelé «Xoy». Durant cette cérémonie qui s’est déroulée au Centre de médecine traditionnelle (Cemetra) de Malango, les «Saligués» ont prédit la victoire de Macky Sall aux élections présidentielles de 2019.

Mais le fait que ces séances de prédications coïncident avec l’ouverture officielle de la campagne pour les législatives du 30 juillet 2017, suscite l’étonnement des sénégalais. «Depuis 1971, c’est la première fois que le "Xoy" se déroule en Hivernage», a souligné le Docteur Gbodossou, président de Prometra international. Mais cette coïncidence n’est certainement pas un hasard. En effet, Fatick, la région dans laquelle se déroule ces «Xoy», est le fief du président Macky Sall que son prédécesseur Abdoulaye Wade a accusé, ce lundi 10 juillet, d’être très «mystique».


LIRE AUSSI : Sénégal: les "Saltigués" prédisent la fin du règne de Macky Sall et la mort partout

Ainsi, les «Saltigués» se sont succédés dans la présentation des résultats de leurs séances de prédication. Et en dehors d’un bon Hivernage 2017 et d’une bonne récolte arachidière, ils ont prédit une victoire de Macky Sall aux prochaines élections présidentielles de 2019. Ils annoncent également des accidents de la route sur l’axe Fatick-Dakar, notamment au village de Keur Martin. Concernant les  élections législatives 2017, les «Saltigués» disent qu’elles seront calmes.

Mais cette déclaration des «Saltigués» de Sine est en contradiction avec celle que les «Sages de Malango» avaient faite le 3 avril dernier.

Deux camps de «Saltigués», deux prédications différentes

Le 3 avril 2017, au cours de leurs traditionnelles consultations, des «Saltigués» avaient, quant à eux, prédit la défaite du président Macky Sall aux prochaines consultations électorales. C’était à l’occasion de la deuxième édition du «Festi’siin», Festival des Arts, qui consacre les rites et musiques sérères. Certains «Saltigués» avaient ainsi donné leur avis, après consultation, sur la situation politique du Sénégal. «Macky Sall risque de céder son fauteuil présidentiel. Je suis convaincu de sa chute, même si le doute persiste chez certains. Il ne sera pas réélu», avait confié Moussa Ndiaye, Saltigué de Malango. Qui avait également prédit «l’accident mortel d’un ministre de la république et le décès d’un opposant qui est actuellement en prison».

On assiste ainsi à une divergence de point de vue entre ces deux camps de «Saltigués» qui démontre bien la rivalité qui existe entre ces derniers. Tout semble ainsi indiquer que, selon qu’il soit dans le camp présidentiel ou dans celui de l’opposition, la prédication d’un «Saltigué» peut changer.
Le 12/07/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé