Fermer

Sénégal. Décès du musicien Papis: la famille elle aussi porte plainte contre Eiffage

Mise à jour le 10/05/2018 à 14h25 Publié le 10/05/2018 à 13h23 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Autoroute
© Copyright : DR

#Sénégal : La société Eiffage, chargée de la gestion de la seule autoroute à péage du pays, devra s’expliquer devant la justice concernant le décès accidentel de Papis Mballo du groupe Gelongal. Maître Bamba Cissé vient de déposer une plainte pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger.


La famille de l’artiste Papis Mballo du groupe Gelongal ne veut pas laisser impunie la mort accidentelle de son fils sur l’autoroute à péage. Une plainte a été déposée sur le bureau du procureur de la République pour fixer les responsabilités de la société en charge de la gestion de l’autoroute à péage et celles de l’Etat du Sénégal dans le décès du jeune artiste.

«Une plainte a été déposée hier (mardi 8 mai 2018) par Maître Bamba Cissé sur le bureau du procureur de la République, pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger». L’information est donnée par l’ancien député, Cheikh Omar Sy, coordonnateur du collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage. Selon lui, les proches de l’artiste estiment que Papis Mballo est mort en martyr, pour mobiliser les citoyens contre les manquements de la société française, Eiffage, sur l’autoroute à péage».


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Autoroute: lever de boucliers contre Eiffage après la mort d'un talentueux musicien


Pour éviter que pareille situation se reproduise, le collectif a, quant à lui, pris la décision de saisir le président de la République, Macky Sall, pour la publication du contrat qui lie Eiffage à l’Etat du Sénégal à propos de la gestion de l’autoroute. Il entend également lui demander de respecter son engagement à revoir les termes du contrat et de réviser à la baisse les tarifs de péage jugés exorbitants sur les tronçons Dakar-Diamniadio et Diamniadio Sindia.

Rappelons que l’artiste Papis Mballo du groupe Gelongal est décédé, le samedi 5 mai dernier, sur l’autoroute à péage à la suite d’un accident. Il était avec ses frères Youssou et Moussa qui s’en sont sortis après avoir été acheminés à l’hôpital de Pikine. Leur voiture a heurté, au retour de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD), une vache qui traversait l’autoroute en pleine nuit. Cette mort est celle de trop, mais plusieurs personnes ont perdu la vie sur cet axe dans les mêmes circonstances.

Le 10/05/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé