Fermer

Sénégal: procès des présumés terroristes, le lourd réquisitoire du procureur

Mise à jour le 15/05/2018 à 16h34 Publié le 15/05/2018 à 16h25 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Le presume terroriste Imam Alioune Ndao

Le presume terroriste Imam Alioune Ndao

© Copyright : dr

#Sénégal : Le procureur de la République requiert 30 ans de travaux forcés contre l'imam Alioune Badara Ndao. Il demande la condamnation à perpétuité de Matar Diokhané et l’acquittement de 8 des coaccusés. Les détails.

Le procureur de la République, Aly Ciré Ndiaye, ne semble pas avoir de doute sur la culpabilité de l’imam Alioune et de 22 des 30 autres présumés terroristes arrêtés au Sénégal.

Au terme d’un réquisitoire de 4 heures d’horloge, le ministère public a requis 30 ans de travaux forcés pour l’imam accusé de faits de terrorisme. Quant au présumé combattant de Daech, Matar Diokhané, il devrait être maintenu en prison pour le restant de sa vie.

Dans son réquisitoire, Aly Ciré Ndiaye a par contre demandé l’acquittement pour 8 accusés dans le cadre de ce procès ouvert depuis 19 jours.


LIRE AUSSI: Procès inédit au Sénégal : Imam Alioune Ndao et 29 présumés terroristes à la barre


Il s'agit de Marième Sow (deuxième épouse de Diokhané), Ibrahima Hann (disciple de l'imam Ndao), Alpha Diallo (étudiant en Mauritanie), Oumar Keïta, Mor Mbaye Dème (voisin de Mohamed Ndiaye Abu Youssouf), Mamadou Moustapha Mbaye, Boubacar Decoll Ndiaye et Daouda Dieng.

A noter que l’imam Aliou Badara Ndao a été arrêté le 26 octobre 2015. Il est accusé d’être le représentant de l’Etat islamique au Sénégal et de vouloir installer un camp d’entraînement terroriste dans le sud-est du Sénégal.


Le 15/05/2018 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé