Fermer

Sénégal. UCAD: les nouveaux pavillons ne règlent pas le problème de logement des étudiants

Mise à jour le 02/03/2019 à 12h56 Publié le 01/03/2019 à 07h16 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Grève des étudiants
© Copyright : FR

#Sénégal : Les étudiants de l’Ecole supérieure polytechnique ont entamé, depuis le 30 janvier dernier, un bras de fer avec la direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar. Ils ne veulent pas que les étudiants des autres facultés logent dans les nouveaux pavillons tant qu’ils ne seront pas tous logés.

C’est, semble-t-il, la fin de la solidarité entre élèves de l’Ecole supérieurs polytechnique (ESP) et les autres étudiants à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Le refus des élèves de l’ESP de loger dans les nouveaux pavillons avec leurs camarades de l’UCAD est à l’origine de cette discorde qui dure depuis un mois.

Cette situation n’est pas acceptée par la direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), qui a le devoir de loger les uns comme les autres. Selon les responsables de ce centre, «ces nouveaux logements sont destinés à tous les étudiants de l’UCAD. Les polytechniciens, tout comme les étudiants des autres facultés, devraient y avoir droit». Sauf que cet avis de la direction du COUD n’est pas partagé par les polytechniciens.


LIRE AUSSI: Sénégal. UCAD : les nouveaux pavillons ne règlent pas le problème de logement des étudiants


Afin de manifester leur mécontentement, ils ont entamé un mouvement de grève depuis le 30 janvier dernier. Soutenus par leur administration et le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes), ils veulent ainsi mettre la pression sur les autorités. Il ne faut «pas laisser le COUD, à travers sa gestion irresponsable, tuer cette école qui, depuis 55 ans, forme des élites», ont-ils averti.

Mais leur revendication n’est pas prise en compte par Khalifa Diagne, chef du département de gestion des cités universitaires et de la vie estudiantine au sein du COUD. «Le centre a réceptionné, cette année, six pavillons d’une capacité d’accueil de 4.000 lits qui appartiennent à tous les étudiants de l’UCAD. J’insiste bien, à tous les étudiants», a-t-il rétorqué.

Le 01/03/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi