Fermer

Sénégal: les Parcs nationaux mettent la main sur un trafiquant de gros félins

Publié le 25/04/2019 à 16h17 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Chasseurs de lions

Chasseurs de lions

© Copyright : dr

#Sénégal : Un présumé trafiquant de félins a été arrêté par les agents de la direction des Parcs nationaux en possession de trois peaux de tête de lion. L’homme est ainsi pris en flagrant délit de détention et de commercialisation d’espèces animales protégées.


Quelques jours après la saisie de trois peaux de léopards par les agents des Parcs nationaux à Kédougou (sud-est du Sénégal), un trafiquant a été arrêté au quartier Colobane de Dakar pour commerce illégal de faune au Sénégal, ce mardi 23 avril 2019. Ce coup de filet des agents des Parcs nationaux a été rendu possible grâce à l’appui des éléments de la sûreté urbaine, assistés par «Eagle Senegal», une société privée de gardiennage.

Des os de lions, des pieds d’oryctéropes, de vautours de Ruppel, d’oryx et de gazelles, très recherchés dans la médecine traditionnelle chinoise et revendus à prix d’or, ont aussi été trouvés par les agents. L’individu qui s’adonnait au trafic de faune protégée du Sénégal est actuellement détenu au commissariat central de Dakar, en attendant d’être déféré au parquet.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: en Casamance, le lucratif trafic du bois vers Banjul continue

A noter que la région de Kédougou, à la frontière avec la Guinée Conakry, la Gambie et le Mali est une plaque tournante du trafic international de faune. Le Parc national de Niokoloko Koba, dans le Sénégal oriental, dispose aussi d’une grande faune composée entre autres  de léopards, de lions, d’hippopotames, d’éléphants  et de chimpanzés.

Cette partie du Sénégal est ainsi le lieu de prédilection des braconniers et trafiquants d’animaux, protégés à la fois par le Code de la chasse au Sénégal et la convention de Washington qui règlemente le commerce international d’espèces en voie de disparition.

Le 25/04/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé