Fermer

Fact-Checking: Non, cette célébrité sénégalaise n'est pas morte à Naples

Mise à jour le 16/06/2019 à 12h41 Publié le 16/06/2019 à 12h36 Par Anne-Sophie Faivre- AFP

#Société
Non, le chanteur sénégalais Malick Diabou Seck n'est pas mort à Naples
© Copyright : DR

#Sénégal : Sur Facebook, une publication du 22 mai partagée plusieurs centaines de fois en quelques jours, fait appel à l'aide des internautes pour identifier un homme, prétendument décédé à Naples. Mais cet homme n’est autre que le chanteur sénégalais Malick Diabou Seck, qui a démenti la rumeur.


“Mort à Naples, ce citoyen sénégalais risque de finir à la table de l’université pour les études des étudiants ou brûlé avec ossements à la poubelle si nous ne parvenons pas à l’identifier et prévenir sa famille. Aidez-nous”, affirme la légende de ce post faisant référence au don du corps à la science, permettant aux étudiants en médecine d’étudier l’anatomie.

Non, le chanteur sénégalais Malick Diabou Seck n'est pas mort à Naples
© Copyright : DR

(Capture d'écran Facebook du 27 mai)


Mais comme l’ont fait remarquer, dans les commentaires de ce post, certains internautes, l’homme présent sur la photographie accompagnant la publication n’a rien d’un citoyen sénégalais anonyme.


Démenti mort du chanteur Seck
© Copyright : DR


(Capture d'écran Facebook du 27 mai)

Il s’agit en effet du chanteur sénégalais Malick Diabou Seck, connu notamment pour son duo avec Moustapha Rassoul, Sope Nabi, vu plus de 4.000 fois sur Youtube.

Cinq jours après sa mort supposée, le chanteur a publié sur son compte Facebook une photographie dans laquelle il porte exactement le même boubou que celui de la publication fallacieuse.

Il y est accompagné d’Adja Astou, présentatrice d’une émission télévisée sénégalaise sur la chaîne 7TV qui fait l’objet d’une polémique, depuis le 24 mai, après ses propos sur le viol dans les sociétés peules.

C’est cette publication qui nous met sur la voie de la photographie originale: en remontant la liste des vidéos publiées par la chaîne 7TV, on retrouve l’émission dont elle a été extraite.



A partir de la 34ème minute, on reconnaît nettement le chanteur, venu assurer la promotion de son dernier clip, ainsi que le décor. On retrouve les mêmes meubles, le même vase de fleurs et le même livre vert posé sur la table.


(A gauche : capture d'écran de la publication Facebook fallacieuse / à droite, capture d'écran de l'émission de 7TV)
Contacté par l’AFP, l’internaute à l’origine de la diffusion de cette fausse information n’a, pour l’heure, pas donné de suite à nos sollicitations.


Le 16/06/2019 Par Anne-Sophie Faivre- AFP