Fermer

Sénégal: la redoutable Division des investigations criminelles fouille les comptes du frère du président

Mise à jour le 25/07/2019 à 15h11 Publié le 24/07/2019 à 12h48 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Aliou Sall, frère du President sénégalais

Aliou Sall, frère du President sénégalais

© Copyright : DR

#Sénégal : La Division des investigations criminelles (DIC) veut tirer au clair l’affaire du scandale Petro-Tim dans la laquelle Aliou Sall est cité. Des réquisitions ont été envoyées à une dizaine de banques au Sénégal pour obtenir des informations sur la fortune du frère du chef de l’Etat sénégalais.

Aliou Sall, frère du président Macky Sall, cité dans le reportage intitulé «Sénégal, Scandale à 10 milliards de dollars» de la chaîne britannique BBC, à propos de la vente de deux blocs pétroliers sénégalais à British Petroleum, n’est pas encore sorti d’affaire.

Sa démission de la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations (CDC), suite aux manifestations de milliers de Sénégalais réclamant que la lumière soit faite sur cette affaire, et sa convocation à la Division des investigations criminelles, est, semble-t-il, le premier acte d’un dossier qui pourrait déboucher sur un procès.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Dakar. Marche contre la corruption: l’opposition et la société civile bravent l’interdit du préfet

Pour tirer au clair cette affaire de la vente des blocs pétroliers de Saint-Louis offshore profond et de Cayar offshore profond entre le sulfureux homme d’affaires australo-roumain, Frank Timis et la multinationale anglaise British Petroleum, la DIC a saisi, entre autres banques, la SGBS, la BDK, et la CBAO.

Les enquêteurs veulent ainsi avoir la traçabilité sur la moindre somme qu’aurait reçu l’ex-Directeur Général de la CDC.

Selon le reportage réalisé par la BBC, Aliou Sall aurait reçu, à travers sa société Agritrans, 250.000 dollars dans cette affaire, communément appelée, «Petro-Tim».

«Tous les mouvements financiers au profit de la société Agritrans gérée par son oncle, Abdoulaye Timbo, son également visé», révèle le quotidien sénégalais l’Observateur.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: la corruption du frère du président fait perdre 9 à 12 milliards de dollars au pays, selon BBC

Cette enquête auprès des banques par lesquelles auraient transité les sommes en question intervient après l’audition par la DIC d’Aliou Sall.

Les enquêteurs ont ainsi décidé d’aller directement à la source pour vérifier les moindres mouvements dans les comptes au nom du principal témoin dans cette affaire.

Une affaire qui n'a visiblement pas encore livré tous ses secrets. 
Le 24/07/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé