Fermer

Sénégal. Coronavirus: après l’exception sénégalaise, la piqûre de rappel

Mise à jour le 20/04/2020 à 17h19 Publié le 20/04/2020 à 17h17 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégal. Coronavirus: après l’exception sénégalaise, la piqûre de rappel
© Copyright : DR

#Sénégal : Apparemment, le nouveau coronavirus n’aime pas le triomphalisme. Alors que la presse internationale a commencé à parler de l’exception sénégalaise et que, sur France24 et RFI, le président Macky Sall s’est félicité des résultats obtenus, voilà que les mauvaises nouvelles s’enchaînent.

Depuis vendredi après-midi, ce ne sont pas moins de 3 décès qui ont été annoncés. Alors que 46 jours après le début de la pandémie, le pays n’avait enregistré que deux décès.

Un premier patient de 63 ans est décédé à Ziguinchor, deux jours seulement après avoir été pris en charge par le centre de traitement dédié au Covid-19. Pourtant, quelques jours auparavant, ce même centre avait été vidé de ses occupants déclarés tous guéris. Ce qui est bien le signe de l’évolution erratique de ce virus.

Aujourd’hui, tout le quartier Lyndiane de cette capitale du sud est sur le point d’être confiné, à cause de la recrudescence des cas dits communautaires.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: Macky Sall bombe le torse devant les journalistes de Rfi et France 24

Dans la soirée du dimanche 19 avril, un quatrième décès a été également annoncé, puis quelques heures après, dans la nuit du dimanche au lundi, un cinquième patient est mort. Ces deux derniers, tous deux septuagénaires, étaient pris en charge au Centre hospitalier universitaire de Fann, le mieux équipé du pays pour le traitement des maladies infectieuses en général et du Covid 19 en particulier.

En tout cas, ces décès en chaîne sont la piqûre de rappel dont le pays avait besoin pour se réveiller de sa torpeur, puisque beaucoup de Sénégalais pensaient être à l’abri.

Le ministre de l’Intérieur a pris un décret publié ce lundi qui rend obligatoire le port du masque dans les lieux à forte concentration de personnes, notamment les marchés et les transports publics de voyageurs.

Depuis l’apparition de la maladie dans le pays, le ministère de la Santé a répertorié quelque 377 cas positifs au coronavirus, dont 235 guéris, 5 décès et un patient évacués dans son pays sur sa demande.
Le 20/04/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé