Fermer

Sénégal: les amphis des universités reprennent du service

Mise à jour le 01/09/2020 à 17h57 Publié le 01/09/2020 à 17h50 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Des cours à l'UCAD

Des cours à l'UCAD

© Copyright : DR

#Sénégal : Pour le moment, trois universités de l’intérieur du pays sont concernées par la reprise effective des cours en présentiel, alors que celle de Dakar devrait privilégier l’enseignement à distance à cause du nombre important de cas de Covid-19 dans la capitale.

Après six longs mois de fermeture pour cause de Covid-19, les universités sénégalaises ouvrent progressivement leurs portes à compter de ce mardi 1er septembre.

Pour le moment, la reprise concerne quatre universités. Celle de Dakar qui compte plus de 30.000 inscrits chaque année a choisi un régime bimodal avec une partie en présentiel et une autre, sans doute beaucoup plus importante, pour laquelle l’enseignement se fera à distance. Il faut reconnaître que la capitale est particulièrement touchée par la pandémie. Elle cumule près de 10.000 cas d’infection au nouveau coronavirus sur les 13.500 que compte le pays.

Les trois autres établissements sont Gaston Berger de Saint-Louis sur les berges du fleuve Sénégal, Alioune Diop de Bambey ou encore celle de Thiès, respectivement à 110 et 70 km de Dakar.


LIRE AUSSI: Universités françaises. Covid-19: une année universitaire difficile en perspective pour les étudiants africains


D’après les déclarations officielles faites pour rassurer les étudiants et leurs parents, les mesures adéquates ont été prises pour l’application des mesures barrières et le bon déroulement des cours dans des conditions sanitaires convenables.

Une vraie gageure si l’on sait que la plupart des facultés connaissent un surnombre d’étudiants, certaines recevant le triple voire le quintuple du nombre pour lequel elles ont été dimensionnées.

Pour les autres universités du pays, il faudra encore quelques jours avant le démarrage effectif.


LIRE AUSSI: Algérie. Covid-19: les universités rouvrent partiellement


Evidemment, les nouveaux bacheliers ne seront pas de cette réouverture 2019-2020 qui est aussi une ouverture tout court pour 2020-2021.

En effet, les cours ayant été arrêtés en mars, beaucoup ne réintègrent les amphithéâtres que pour terminer rapidement ce qui restait du programme de l’année universitaire 2019-2020.

Quant aux nouveaux ou plutôt futurs bacheliers, ils viennent à peine de commencer leur examen final ce lundi. Ils ne connaîtront leur résultat qu’à partir de la semaine prochaine.
Le 01/09/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé