Fermer

Sénégal: l'épidémie de Covid-19 en passe de disparaître, d’autres maladies émergent

Mise à jour le 28/10/2020 à 21h01 Publié le 27/10/2020 à 16h09 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
l'apparition d'autres maladies au Sénégal inquiète

L'apparition d'autres maladies au Sénégal inquiète.

© Copyright : DR

#Sénégal : Alors que le Sénégal semble connaître une forte baisse des contaminations au Covid-19, avec une moyenne d’infection inférieure à vingt cas par jour, des maladies oubliées refont surface.

Ce mardi 27 octobre, le Sénégal n’a enregistré que 6 nouveaux cas de contamination au Covid-19. La veille, il en dénombrait 14, et dimanche 8. Et c’est une tendance qui semble se confirmer depuis plus d’un mois.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Magal de Touba: les fidèles n'ont pas peur du virus, mais ils se protègent

Ainsi, entre le 27 septembre et le 27 octobre, les autorités sanitaires n’ont répertorié que 656 nouveaux cas de contamination, enregistrant dans le même temps 2.203 guérisons. Pourtant, s'est tenu entre temps le plus grand pèlerinage du continent, en l’occurrence le grand Magal de Touba qui regroupe au bas mot 3 millions de fidèles de la confrérie mouride.

Mais cette victoire contre l'épidémie de Covid-19 est à relativiser selon les autorités sénégalaises qui regrettent la recrudescence d’autres maladies, dont certaines que l’on croyait oubliées. C’est le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, lui-même, qui s’en inquiète dans une note de service adressée aux gouverneurs, mais également aux médecins-chefs des 14 régions du Sénégal.

Selon lui, "il a été noté des cas de dengue à Thiès et à Kaffrine, un cas de fièvre jaune à Touba, un cas de fièvre hémorragique à Crimée-Congo, un cas de fièvre de la Vallée du Rift à Fatick et une circulation dans le monde animal de la fièvre de la Vallée du Rift à Saint-Louis".


>>>LIRE AUSSI: Sénégal: malgré la pandémie, le Magal, pèlerinage de 3 millions de fidèles, aura bien lieu à Touba cette année

A ce stade, ce n’est pas encore une situation épidémique, mais toutes ces maladies se transmettent rapidement d’un sujet à un autre, quelquefois avec un vecteur et quelquefois sans.
Le 27/10/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

à lire aussi