Fermer

Covid-19 au Sénégal: un an après, l'avis des citoyens

Mise à jour le 03/03/2021 à 15h15 Publié le 03/03/2021 à 15h13 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Un an de Covid-19 au Sénégal: la note des citoyens
© Copyright : DR

#Sénégal : Il y a un an, pratiquement jour pour jour, le 2 mars 2020, le Sénégal enregistrait son premier cas de Covid-19, devenant ainsi le quatrième pays africain à confirmer la présence de ce coronavirus sur son territoire, après l’Algérie, l’Egypte et le Nigéria.


Un an après le patient zéro du Covid-19 au Sénégal, 34.832 cas confirmés ont été enregistrés dans le pays dont 29.402 guéris, 888 personnes décédées et 4.541 patients actuellement sous traitement.

Ces trois derniers mois, une flambée des cas est observée, d'une ampleur à laquelle les Sénégalais ne s'attendaient pas, eux qui s'inquiétaient pour les 2 à 3 cas quotidiens que le pays comptait auparavant.


>>>LIRE AUSSI: Covid-19. Covax: voici le nombre de vaccins que recevra chaque pays africain entre février et mai 2021

Pour beaucoup, les tâtonnements du gouvernement expliquent l'explosion des cas et surtout les nombreux décès. Le président Macky Sall a ordonné un couvre-feu qu'il a levé quelque temps après, pour ensuite l'instaurer à nouveau. Il est allé de tergiversations en tergiversations, de mesures en contre-mesures, pour au final faire adopter une loi instituant l'état de catastrophe sanitaire par laquelle il s'est arrogé tous les pouvoirs.

Pour certains citoyens, le relâchement observé dans les grandes villes, au moment de l’accalmie, a précipité l’arrivée de la deuxième vague.

 

Le 03/03/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé