Fermer

Vidéo. Sénégal: l’hypertension artérielle, un tueur silencieux qui touche 30% de la population

Mise à jour le 29/11/2021 à 12h32 Publié le 29/11/2021 à 12h30 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégal: 30% de la population atteints d'hypertension
© Copyright : Le360/ Moustapha Cissé

#Sénégal : D’après les études de Healthy hearth africa, un programme initié par les laboraoires AztraZeneca pour lutter contre les maladies cardiovasculaires en Afrique, plus de 30% des Sénégalais souffrent d’hypertension artérielle (HTA). Pire encore : la plupart du temps, ils ne sont pas traités.


Les résultats de cette enquête sur l’hypertension artérielle sont plus qu’alarmants, car près d'un Sénégalais sur trois est atteint d'hypertension. Des milliers de personne souffrent de cette affection silencieuse, sans le savoir. Pourtant, il y a des signes avant-coureurs comme les maux de tête, les bourdonnements d’oreille, entre autres.

>>> LIRE AUSSI : Algérie: l'obésité touche 30% des femmes algériennes

Parmi les facteurs de risque, figure l’obésité et dans le lot des conséquences, il y a les accidents vasculaires cérébraux. Pour éviter de tomber dans le piège de l’hypertension artérielle, il faut surveiller son alimentation, mais aussi faire du sport et eviter le stress. 

Non ou mal traitée, l'HTA expose à des complications graves, voire mortelles. Elle peut ainsi favoriser des accidents cardiovasculaires, des hémorragies cérébrales, une angine de poitrine, une insuffisance rénale ou encore des lésions de la rétine, pouvant conduire à la cécité.

 

Le 29/11/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé