Fermer

Sénégal-Football: El Hadj Diouf s’en prend au président de la fédération

Publié le 28/04/2017 à 16h11 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Sports
Le double ballon d'or Sénégalais ne supportent plus le président de la fédération de football

Le double ballon d'or Sénégalais ne supportent plus le président de la fédération de football

© Copyright : DR/

#Sénégal : El Hadj Diouf sort de ses gonds. Le double ballon d’or africain mène une marche contre un 3e mandat de l’actuel président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor.

«Personne n’est appelé à rester à la tête de la Fédération éternellement», avait déclaré maître Augustin Senghor. Mais le président de la Fédération sénégalaise de football (FSD) semble avoir fait fi de cette déclaration, il veut se présenter pour un troisième mandat.

Cependant El Hadj Diouf tient à lui rafraichir la mémoire. Depuis quelque temps, l’ancien capitaine des «Lions» du Sénégal, mène une campagne contre la réélection d'Augustin Senghor à la tête de la FSF.

Un troisième mandat pour maître Augustin Senghor à la tête de la Fédération sénégalaise de football serait de trop, selon El Hadj Diouf.

En outre, le double ballon d’or africain est contre l’accaparement de la FSF par des non-footballeurs. «Le championnat et l’équipe nationale n’avancent pas. Le football sénégalais n’avance pas, donc il y a un problème. Nous devons nous lever pour qu’Augustin Senghor ne soit plus réélu. Les élections, c’est au mois d’août et eux, ils veulent les faire au mois de juin. On est au courant. On leur dira non. On en a marre. On est prêt à descendre dans la rue», peste El Hadj Diouf. Et l’histoire récente du football sénégalais semble lui donner raison.
 
De piètres performances depuis 2009
 
Depuis l’élection de maître Augustin Senghor à la tête de la FSF, en 2009, le football sénégalais enchaîne les échecs. En 2010, le Sénégal était éliminé avant même les phases finales de la Coupe d’Afrique. Deux années plus tard, le Sénégal est sorti de la phase de poule à la CAN coorganisée par le Gabon et la Guinée équatoriale. Et plus récemment au Gabon, à l’occasion de la CAN 2017, le Sénégal pourtant donné favori est éliminé prématurément en quart de finale par le Cameroun.


LIRE AUSSI : El Hadji Diouf, l’enfant terrible du football sénégalais veut devenir maire de Saint-Louis

Malheureusement, ces piètres performances de l’équipe nationale sont jugées honorables par rapport aux résultats du pays en clubs. Les clubs sénégalais engagés dans les différentes coupes d’Afrique sont toujours éliminés en phases préliminaires.

Engagés respectivement en Ligue africaine des champions et en coupe de la Confédération africaine de football, l’Us Gorée (équipe du président de la FSF) et Niarry Tally n’ont pas pu dépasser les tours préliminaires en 2017.

«Après deux mandats successifs, maître Augustin Senghor nous a présenté un bilan négatif. L’objectif du Sénégal qui est de remporter une Coupe d’Afrique des Nations n’est toujours pas atteint», a regretté El Hadj Ousseynou Diouf.

Diouf, comme l’appellent affectueusement les Sénégalais, envisage ainsi d’organiser des manifestations pour obliger Augustin Senghor à céder sa place à la présidence de la FSF.
 
Le 28/04/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé