Fermer

Tunisie: Youssef Chahed aux Etats-Unis pour maintenir le soutien américain

Publié le 10/07/2017 à 15h40 Par Karim Zeidane

#Politique
Youssef Chahed

Youssef Chahed, Premier ministre de la Tunisie.

© Copyright : DR

#Tunisie : Le Premier ministre tunisien a entamé dimanche une visite de travail et d’amitié de 3 jours aux Etats-Unis. Cette visite intervient dans un contexte particulier, marqué parla volonté du gouvernement américain de réduire ses soutiens militaires à plusieurs pays, dont la Tunisie.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed a entamé hier une visite de travail et d’amitié du 10 au 12 juillet aux Etats-Unis, coïncidant avec la célébration du 220e anniversaire de l’établissement des relations diplomatique entre la Tunisie et les Etats-Unis.

Cette visite intervient dans un contexte économique et sécuritaire difficile en Tunisie. Cette dernière fait face à une insécurité qui impacte négativement des pans entiers de son économie, notamment le tourisme. Le soutien militaire des Etats-Unis pour faire face au terrorisme figurera en bonne place lors de la rencontre avec le secrétaire d'Etat américain à la Défense.

Alors que la Tunisie espérait un soutien franc des Etats-Unis durant cette période difficile, le nouveau budget de l’administration Trump prévoit, pour l’exercice 2018, une baisse importante de l’aide militaire mais aussi économique accordée à la Tunisie.

Afin de convaincre les Américains à soutenir son pays durant cette période difficile, Youssef Chahed rencontrera, lors de cette visite, le vice-président américain, Michael R. Pence, le secrétaire d’Etat à la Défense, Lames Mattis, le secrétaire d’Etat au Trésor, Steven Mnuchin et le secrétaire d’Etat au Commerce, Wilbur Ross. De même, il rencontrera des membres du Congrès.

En plus de renforcer et à consolider davantage la coopération et le partenariat entre les deux pays, cette visite intervient avant la tenue de la 2e session de la Commission économique mixte américano-tunisienne prévue avant fin 2017.

De même, le Premier ministre tunisien profitera de sa présence à Washington pour solliciter le soutien des institutions financières internationales. Il rencontrera le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) et des dirigeants de la Banque mondiale.
Le 10/07/2017 Par Karim Zeidane