Fermer

Conseil de sécurité: l’Union africaine soutient la candidature de la Tunisie

Mise à jour le 02/07/2018 à 16h58 Publié le 02/07/2018 à 16h52 Par Karim Zeidane

#Politique
Conseil de sécurité

Conseil de sécurité de l'ONU.

© Copyright : DR

#Tunisie : La Tunisie brigue le 4e mandat de son histoire en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité et l’Union africaine vient d’apporter son soutien à sa candidature.

Vingt ans après sa dernière élection en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, la Tunisie est en passe d’obtenir un nouveau siège pour la période 2020-2021.

En effet, en marge de la réunion du 31e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine, qui se déroule les 1er et 2 juillet 2018, à Nouakchott en Mauritanie, les pays membres de l’organisation panafricaine ont décidé de soutenir la candidature tunisienne pour un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies.

​Ce soutien place la Tunisie dans une position très favorable pour décrocher son 4e mandat au sein du Conseil de sécurité, sachant qu’en plus du soutien des pays africains, la Tunisie jouit a également de celui des pays membres de la Ligue arabe.


LIRE AUSSI: La Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire entament leur mandat au Conseil de sécurité de l'ONU


L’élection de la Tunisie va se dérouler en juin 2019. En attendant, grâce aux soutiens acquis, le siège est quasi acquis. Seul le score qui sera obtenu auprès des 193 pays votants déterminera le poids réel de la diplomatie tunisienne.

Ce sera ainsi la 4e fois que la Tunisie siègera au sein du Conseil de sécurité en tant que membre non permanent après les mandats 1959-1960, 1980-1981 et 2000-2001, soit presque tous les 20 ans.

A noter que le continent africain est actuellement représenté par trois pays: l'Ethiopie (2017-2018), la Côte d’Ivoire (2018- 2019) et la Guinée équatoriale (2018-2019).
Le 02/07/2018 Par Karim Zeidane