Fermer

Tunisie-Syrie: un premier vol aérien après 7 ans de suspension

Mise à jour le 28/12/2018 à 12h07 Publié le 28/12/2018 à 12h04 Par Karim Zeidane

#Politique
Tunisie-Syrie
© Copyright : DR

#Tunisie : Parti de Damas, un vol avec à bord, plus de 150 touristes a atterri hier, jeudi 27 décembre, à Monastir, en Tunisie. Une première, 7 ans après l'arrêt de toute liaison aérienne entre les deux pays. Un signe prometteur vers une reprise des relations diplomatiques entre la Tunisie et la Syrie.

La Tunisie vient d’accueillir le premier vol d’un avion syrien depuis 7 ans. Hier, jeudi 27 décembre, un appareil syrien a relié Damas à l’aéroport de Monastir. A son bord, 150 touristes syriens, venus passer leurs vacances de fin d’année en Tunisie, dans la région du Sahel.

Il s’agit là du premier vol reliant les deux pays depuis que l’ancien président Moncef Marzouki avait décidé de rompre, en 2012, toute relation diplomatique avec la Syrie, dans le but de protester contre la répression sanglante menée par le régime de Bachar al-Assad contre ses opposants.

L’avion, affrété par des associations de la société civile tunisienne, avait au préalable obtenu l’autorisation des autorités tunisiennes d’atterrir à l’aéroport Habib Bourguiba de Monastir.


LIRE AUSSI: Tourisme: la Syrie veut attitrer des touristes à la station balnéaire de Tartous


Ce vol laisse indubitablement présager une reprise des relations diplomatiques entre Tunis et Damas, de l'avis de nombreux analystes, au lendemain de l’annonce par les Emirats arabes unis de la réouverture de leur ambassade à Damas.

Par ailleurs, plusieurs autres signes, qui ne trompent pas, tendent à confirmer la fin de la période d’isolement à laquelle a été assujetti le régime syrien.

Ainsi, le 16 décembre dernier, le président Omar el-Béchir du Soudan a effectué une visite surprise dans la capitale syrienne, et le chef de la sécurité nationale syrienne, le général Ali Mamlouk, s’est rendu de son côté au Caire pour discuter avec son homologue égyptien de la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Le 28/12/2018 Par Karim Zeidane