Fermer

Tunisie: des commerces interdits aux homosexuels !

Publié le 23/04/2016 à 13h32 Par Karim Zeidane

#Société
homophobie
© Copyright : DR

#Tunisie : L’homophobie gagne du terrain en Tunisie. Des commerces interdisent leur accès aux homosexuels en affichant des pancartes sur leur devanture. Le silence des autorités inquiète.

 
La Tunisie de Bourguiba était reconnue comme l'un des pays arabes les plus avancés en matière de tolérance et de respect des droits de l’homme. Cette époque semble aujourd'hui révolue. Et beaucoup en sont nostalgiques.

Ces derniers jours, dans un mouvement qui ressemble à une campagne homophobe, des commerçants tunisiens n’ont pas hésité à afficher des pancartes en arabe sur leur vitrine pour interdire l’accès de leur point de vente aux homosexuels. C’est le site kapitalis.comqui le révèle. Et cela concerne plusieurs secteurs d’activité et services : restauration, transport, distribution, point d’accès à l’internet, etc. Une véritable campagne homophobe menée par des commerçants au vu et au su de tout le monde, y compris des autorités.

Pour le moment, si peu de commerces sont encore concernés, cette campagne peut faire tache d’huile dans une société de moins en moins tolérante et qui fait face à une montée inquiétante de l’intégrisme.

Ce qui inquiète surtout les défenseurs des droits de l’homme, c’est le silence des autorités. Pourtant, les textes sont clairs. Il est interdit, du fait d’une discrimination, de refuser de servir un client selon l’article 24 de la loi n°64 de 1991 sur la concurrence et les prix.

Face à cette situation, et en absence de réaction de l’Etat, l’Association Shams, en lutte contre l’homophobie en Tunisie, contre-attaque en demandant le boycott des commerçants homophobes.

Reste à savoir comment ces commerçants tunisiens vont pouvoir déterminer lesquels de leurs clients sont homosexuels...

Le 23/04/2016 Par Karim Zeidane

à lire aussi