Fermer

Tunisie: les trois quarts des 800 terroristes de retour au pays en liberté

Mise à jour le 22/04/2017 à 16h45 Publié le 22/04/2017 à 16h41 Par Karim Zeidane

#Société
terroristes tunisiens
© Copyright : DR

#Tunisie : Les tunisiens sont inquiets du retour des terroristes après les débâcles de l’Etat islamique dans de nombreux fronts. Plus de 800 djihadistes sont de retour au pays et environ 600 d'entre eux sont en liberté.

Le retour des djihadistes inquiètent les tunisiens. Ils ont manifesté en décembre dernier pour s’opposer au retour de leurs compatriotes engagés dans le terrorisme international et pour dire «non à la repentance et à la liberté pour les membres des groupes terroristes». 

Seulement, avec les défaites des l’Etat islamique en Libye, en Irak et en Syrie, beaucoup de djihadistes essayent de rentrer chez eux dont un nombre important de tunisiens.

Selon le ministre de l’Intérieur tunisien Hédi Mahjoub, «800 terroristes sont déjà revenus en Tunisie». Parmi ces terroristes, 190 sont actuellement détenus dans des prisons tunisiennes, 37 sont en liberté conditionnelle alors que les autres sont en liberté, même si les autorités tunisiennes avancent qu'ils sont sous la surveillance étroite des services de sécurité.


LIRE AUSSI : Tunisie: les jihadistes de retour seront arrêtés


Et toujours d’après le ministre, 3.000 Tunisiens sont encore présents dans les différentes zones de tensions en Afrique et au Moyen-Orient. Le plus important contingent de terroristes tunisiens se trouve en Syrie où se concentrent 60% des tunisiens engagés dans les différents groupes djihadistes. Toujours d’après les renseignements fournis par le ministre, ces terroristes sont âgés entre 24 et 35 ans.

Selon des données des Nations Unies, on dénombre entre 5.000 et 6.000 terroristes tunisiens engagés dans différents fronts en Afrique et au Moyen-Orient. Ce qui classe le pays au premier rang des pourvoyeurs de terroristes aux groupes islamqiues. D’après le ministre de l’Intérieur, les autorités ont empêché, depuis 2013, 27.371 Tunisiens de se rendre vers les zones de tensions.
Le 22/04/2017 Par Karim Zeidane