Fermer

La Tunisie proche de la maîtrise de la propagation du coronavirus sur son sol, selon l’OMS

Mise à jour le 27/03/2020 à 13h07 Publié le 27/03/2020 à 12h55 Par Karim Zeidane

#Société
coronavirus
© Copyright : DR

#Tunisie : Le Premier ministre tunisien, Elyes Fakhfakh a annoncé que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait cité la Tunisie parmi les pays les plus proches de la maîtrise de la propagation du coronavirus. Le pays a su rapidement prendre de nombreuses décisions fermes pour faire face à l'épidémie.

Les efforts du gouvernement tunisien, dès l'annonce de la pandémie du coronavirus par l'OMS, pourraient se révéler probants à très court terme. 

En effet, selon une annonce du Premier ministre tunisien, Elyes Fakhfakh, l’organisation onusienne a adressé au gouvernement qu'il dirige un courrier dans lequel elle affirme que le pays figure parmi ceux qui se trouvent actuellement les plus proches de la maîtrise de la propagation du coronavirus sur leur territoire. 

Second pays du continent africain à avoir enregistré un cas positif au Covid-19, le 2 mars 2020, après l’Egypte, la Tunisie a rapidement entrepris d'édicter des mesures pour faire face à la propagation du coronavirus dans le pays.


LIRE AUSSI: Tunisie. Coronavirus. Education: voici les trois scénarios des autorités pour éviter l'année blanche


Tunis a rapidement pris de fortes décisions, dont la fermeture des établissements scolaires, universitaires et des centres de formations dans le pays, imposé le confinement aux voyageurs en provenance des pays touchés par la pandémie, et a instauré, le 18 mars dernier, un couvre-feu  nocturne à l'ensemble de la population, afin de limiter au maximum les déplacements de nuit.

Les cafés et les restaurants ont baissé leur rideau, les rassemblements culturels et sportifs ont été interdits, les prières collectives ont été suspendues, dont celle du vendredi, les frontières aériennes ont été fermées, ainsi que les frontières maritimes et terrestres.

Et le 22 mars 2020, le confinement généralisé de l'ensemble de la population tunisienne a été édicté. 

Grâce à ces mesures draconiennes, prises globalement à temps, le pays a pu limiter la contagion par le coronavirus parmi sa population, notamment celles de cas positifs en provenance d'Italie où est établie une importante communauté tunisienne.

A ce vendredi 27 mars 2020, cinq gouvernorats du pays –Béja, Jendouba, Siliana, Sidi Bouzid et Tozeur- n’ont enregistré aucun cas positif au Covid-19.


LIRE AUSSI: Maghreb. Coronavirus: l'accélération de la hausse des cas positifs est "normale" malgré le confinement


Pour freiner la propagation du coronavirus, les autorités sanitaires tunisiennes ont également annoncé une "stratégie d’enquête active" afin d’élargir le champ de dépistage d'éventuels cas positifs au Covid-19 parmi les habitants du pays, en effectuant des prélèvements sur toute personne qui présenterait des symptômes apparentés à la maladie du Covid-19, et qui aurait donc pu contracter le virus.

Cette mesure permettra de venir à bout rapidement d'éventuels foyers de contamination dans le pays. 

Hier, jeudi 26 mars, la Tunisie a enregistré 24 nouveaux cas de Covid-19 sur un total de 309 analyses effectuées.

La Tunisie compte, à cette même date, 197 cas confirmés de Covid-19, 2 cas de personnes guéries, et 6 décès liés au Covid-19. Les autorités sanitaires ont effectué 1.763 analyses au total. 

Le 27/03/2020 Par Karim Zeidane