Fermer

Pourquoi l'Afrique du Nord domine encore le classement 5-year de la CAF

Mise à jour le 10/07/2021 à 15h24 Publié le 10/07/2021 à 15h04 Par Mar Bassine

#Sports
Afrique: Pourquoi l'Afrique du nord domine encore le classement "5-year" de la CAF
© Copyright : DR

#Maroc : A la tête du classement 5-year des meilleurs championnats du continent se trouvent le Maroc et deux autres pays d'Afrique du Nord. Les championnats d'Afrique subsaharienne continuent d'être relégués au second plan et certains, comme celui du Sénégal ou de la Côte d'Ivoire, n'y figurent même plus.


Cette année, c'est sans surprise que l'on retrouve trois pays d'Afrique du Nord, le Maroc, l'Egypte et la Tunisie, une fois encore, à la tête du classement des meilleurs championnats d'Afrique de la Confédération africaine de football (CAF), publié fin juin.

De même l'Algérie s'est retrouvée à la cinquième place du classement devant la RD Congo, quatrième, renforçant ainsi la présence ou plutôt la domination de cette partie du continent sur le football.

Au total, 12 championnats seulement figurent dans ce classement, dont les 7 autres sont ceux de l'Afrique du Sud (6e), de la Zambie (7e), du Nigéria (8e), de la Guinée (9e), de l'Angola (10e), du Soudan (11e) et de la Tanzanie (12e).

Pour les cinq années à venir, c'est sur la base de ce classement qu'est défini le nombre de clubs devant représenter chaque pays dans les compétitions africaines. Il revêt donc une certaine importance. En effet, seuls ces 12 pays auront droit à 4 représentants dont 2 en coupe de confédération et 2 autres dans la compétition-reine des clubs qu'est la ligue de champions. Les autres, n'auront droit qu'à un seul représentant.

Chaque année vient confirmer le constat que les championnats au sud du Sahara ont un certain retard sur ceux du nord pour plusieurs raisons. En effet, ce classement 5-Year de la CAF, comparable à celui réalisé au plan mondial par l'International Federation of Football History & Statistics (IFFHS), se base sur les performances des clubs de chaque championnat à l'échelle internationale, sur une certaine période. Par conséquent, plus les clubs vont loin dans les compétitions continentales, plus leur championnat est valorisé.

Ainsi, les clubs champions des deux compétitions africaines confèrent respectivement 6 points pour les Champions league et 5 points pour la coupe de la CAF à leur pays. Et chaque classement de rang inférieur donnera un point de moins, de sorte que même le quatrième dans la phase de groupe aura droit à un point.

Il suffit de voir le palmarès des clubs égyptiens, marocains, tunisiens et algériens pour comprendre le nombre de points cumulés. Par exemple, Al Ahly du Caire peut se vanter d'avoir remporté la Champions league neuf fois, dont la dernière fois en 2020, alors que son concurrent le Zamalek a cinq trophées de la même compétition. Les deux ont été finalistes malheureux 7 fois au total.

L'Espérance de Tunis, pour sa part, a été titrée quatre fois dans la compétition phare du continent et a été finaliste malheureuse au moins quatre fois, également.

En Afrique subsaharienne, seule le TP Mazembé a un palmarès aussi riche. Il a été cinq fois vainqueur de la Champions league et deux fois pour la coupe de la confédération.

Quant au Maroc, il doit sa première place dans le classement à la régularité de ses clubs dans le carré d'as de toutes les compétitions, sans oublier que le Wydad a remporté la Champions league en 2017 et RS Berkane, la coupe de la confédération, en 2020.

Il n'est pas étonnant que des pays comme le Sénégal et la Côte d'Ivoire ne figurent même pas parmi les 12 meilleurs championnats. Par exemple, lors des dernières années, seules deux équipes sénégalaises ont réussi à passer la phase de poule pour atteindre les éliminations directes.


1. Maroc
2. Egypte
3. Tunisie
4. RD Congo
5. Algérie
6. Afrique du Sud
7. Zambie
8. Nigéria
9. Guinée
10. Angola
11. Soudan
12. Tanzanie
Le 10/07/2021 Par Mar Bassine