Fermer

Naufrage d'une pirogue de migrants au sud du Sénégal à cause d'un incendie: le bilan grimpe à 14 morts

Mise à jour le 29/06/2022 à 09h06 Publié le 29/06/2022 à 08h58 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
naufrage
© Copyright : DR

#Sénégal : Le bilan du naufrage d'une pirogue transportant une centaine de candidats à l'émigration clandestine, au large de Kafountine (Bignona), sud du Sénégal, est passé à 14 morts, a rapporté l'agence de presse sénégalaise APS.

Un précédent bilan fourni mardi par le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf, faisait état de huit morts et d'un blessé grave.

Selon l'APS, 6 nouveaux corps ont été retrouvés mardi après-midi, ajoutant que «les convoyeurs de la pirogue et leurs complices en fuite étaient activement recherchés».

La pirogue, qui avait à son bord, plus d'une centaine de candidats à l'émigration clandestine, a chaviré, lundi, à hauteur de Kafountine. Quelques occupants ont pu rejoindre la terre ferme, alors que 92 autres avaient été secourus, avait indiqué, mardi, le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf.

«On a pu repêcher 14 corps sans vie», jusqu'présent, a déclaré, pour sa part, David Diatta, maire de la ville de Kafountine, en Casamance, cité par des médias. «C'est probable que le bilan s'alourdisse», a-t-il ajouté.

>>> LIRE AUSSI: Sénégal. Naufrage de migrantsl: opérations de recherche de la marine

«On compte aussi 21 blessés dont 4 avec des brûlures au deuxième degré», a affirmé, de son côté, Bourama Fabouré, le chef infirmier de la ville, cité par des médias.

Environ 140 personnes se trouvaient sur la pirogue. Près de 90 d'entre elles ont survécu et ont pu être identifiées par les autorités locales, mais les recherches vont se poursuivre mercredi pour tenter de retrouver les disparus, indique le maire de la ville, ajoutant que «les rescapés disent que l'incendie est parti à cause d'une personne qui fumait une cigarette dans un endroit où il y avait du carburant».

«Certainement que quelqu'un fumait à l’intérieur de la pirogue. Souvent, dans ces pirogues, il y a du carburant», avait expliqué le gouverneur de Ziguinchor.

La gendarmerie sénégalaise a ouvert une enquête afin d'élucider les circonstances de ce drame et de mettre la main sur les convoyeurs de cette pirogue.
Le 29/06/2022 Par Le360 Afrique - Afp