Fermer

Qatar 2022: aucun stade du Sénégal n'a été homologué, il n'est pas le seul

Mise à jour le 04/05/2021 à 13h10 Publié le 04/05/2021 à 12h39 Par Le360 Afrique - Afp

#Sports
Stade Léopold Sédar Senghor

Le stade Léopold Sédar Senghor est laissé à l'abandon.

#Sénégal : Pour la deuxième fois de son histoire, le Sénégal est condamné à jouer ses matchs dans un autre pays quand il est censé recevoir. Aucun de ses stades ne figure dans la liste homologuée par la Confédération africaine de football. En 2013, il avait choisi Marrakech pour accueillir la Côte d'Ivoire.


Alors qu'il dispose de la meilleure équipe nationale africaine de football depuis bientôt trois ans, le Sénégal n'a, pour autant, plus un seul stade homologué pour accueillir des compétitions internationales, selon les experts de la Confédération africaine de football (CAF).

C'est hier, lundi 3 mai, que la CAF a publié la liste des stades conformes aux normes de la FIFA et devant accueillir les deux premières journées des qualifications pour la Coupe du monde qui aura lieu en 2022 au Qatar. Les supporters sénégalais ont été surpris de n'y trouver aucun des stades du pays.


>>>LIRE AUSSI: Eliminatoires Mondial 2018: les choses se précisent dans la zone Afrique

Le Sénégal, qui fait partie des pays qui fournissent le plus grand nombre d'internationaux, souffre atrocement de cette situation de manque d'infrastructures sportives. Dakar, la capitale n'a qu'un seul stade, celui de Léopold Sédar Senghor. Malheureusement, ce complexe contruit dans les années 1980 par la coopération chinoise a été très mal entretenu. Aujourd'hui, il est pratiquement laissé à l'abandon.

D'ailleurs, quand pour des raisons de violence lors du match contre la Côte d'Ivoire, en éliminatoire de la coupe d'Afrique 2013, le stade Léopold Sédar Senghor a été suspendu, le Sénégal avait dû se rabattre sur le stade de Marrakech pour ses confrontations contre l'Ouganda et la Côte d'Ivoire.

En tout cas, compte tenu de l'état actuel de délâbrement du principal stade du pays, la Fédération sénégalaise de football avait dû privilégier le stade Lat Dior de Thiès, qui vient justement d'être écarté.


>>>LIRE AUSSI: CAN 2021: voici les résultats du tirage au sort des éliminatoires et des groupes qualificatifs

Le Sénégal n'est pas le seul dans ce cas, sachant que 21 autres fédérations membres de la CAF ne disposent d'aucune infrastructure homologuée dans liste la diffusée hier.

En réalité, ceci est le résultat d'un durcissement des règles appliquées par la CAF qui l'avait d'ailleurs fait savoir, il y a environ trois semaines. L'organisation continentale en charge du football avait demandé aux fédérations "d'envoyer à son département d’octroi des licences de la CAF, un rapport d’inspection complet du stade (accompagné de photos et de vidéos), avant le 25 avril 2021. La CAF prendra alors une décision jusqu’au 1er mai", écrivait Le360 Sport.


Pour rappel, voici ce qui est indispensable pour l’approbation:

1- Le terrain de jeu doit être de qualité et en parfait état, qu’il soit naturel ou synthétique. Il doit être absolument lisse et à niveau.

2- Un éclairage horizontal minimum de 1200 LUX doit être assuré sur tout le terrain.

3- Deux bancs stables et de qualité doivent être à disposition dans le stade, pour chaque équipe.

4- Il faudra disposer d’un tunnel des joueurs d’une largeur de 4 mètres et d’une hauteur de 2,4 mètres.

5- Le stade doit disposer de sièges individuels, fixés, séparés les uns des autres, moulés, numérotés, incassable et non-inflammable.

6- Des vestiaires propres et équipés de norme internationale, spacieux et munis de sanitaires. Les deux vestiaires doivent être semblables et égaux en tous points.

7- Installations sanitaires pour les spectateurs répartis dans tout le stade: sanitaire, produits d’hygiène…

8- Certificat de sécurité et d’incendie du stade délivré par les autorités locales ne datant pas de plus de deux ans.

9- Installation de premiers secours et de traitement pour les joueurs, les officiels et les spectateurs.

10- Centre opérationnel de site: bonne vue de l’ensemble de l’intérieur, moniteurs de vidéo-surveillance, fonction prioritaire sur le système de sonorisation en cas d’annonce d’urgence.

11- Eclairage de secours pouvant être utilisé en cas de panne générale.

12- Système de haut-parleurs qui couvre à la fois l’intérieur et l’extérieur du stade.

13- Entrées et sorties réservées au public.

14- Places de stationnement: pour un minimum de 2 autocars et 10 voitures.

15- Mâts: au moins 6 mâts ou autres types de soutien permettant à 6 drapeaux d’être hissés sans risques.

16- Media: des installations accessibles et proches des autres, ainsi qu’une salle de conférence bien équipée.

17-Hôpitaux autour du stade.





Le 04/05/2021 Par Le360 Afrique - Afp