Fermer

Algérie: que font les navires de guerre russes sur les côtes algériennes?

Mise à jour le 17/08/2018 à 13h35 Publié le 17/08/2018 à 13h33 Par Mar Bassine

#Politique
Algérie: que font les navires de guerre russes sur les côtes algériennes?
© Copyright : DR

#Algérie : La flotte du nord de la marine russe a parcouru plusieurs milliers de kilomètres avant de faire escale à Alger, une occasion d'afficher de plus en plus sa puissance.

Depuis mardi 14 août, la flotte du nord de la marine russe est sur les côtes algériennes avec ce qui s'apparente à une intense activité de diplomatie militaire. En effet, l'amiral Nikolaï Evmenov a rencontré Mohamed Larbi Haouli, le commandant de la marine algérienne. Les deux hommes auraient longuement discuté d'éventuelles "missions navales conjointes algéro-russes", selon l'agence Sputnik, qui cite le service de presse de la force navale de son pays. 

Plusieurs navires, comprenant notamment un destroyer et un croiseur lance-missiles, effectuent une escale à Alger. Outre la rencontre entre les deux chefs militaires, un match de football est prévu entre les marins russes et leurs homologues algériens. 


>>>LIRE AUSSI: Egypte: l’ouverture d’une base militaire russe en négociation avancée

Il convient de signaler que si la flotte du nord de la marine russe a parcouru 6300 milles nautiques depuis sa base pour faire escale à Alger, c'est essentiellement parce que l'Algérie est l'un des premiers clients de la Russie en matière d'armement. De plus, la Russie ne cache plus ses ambitions d'afficher sa puissance militaire de manière beaucoup plus visible, y compris en Afrique. 

En Afrique du Nord, la Russie envisage d'établir une base militaire. L'Egypte a déjà été choisie et des contacts avancés ont été établis avec le gouvernement de Abdelfattah Al Sissi. Cependant, depuis l'annonce de cette base il y a deux ans, on attend la pose de la première pierre. 

En Afrique centrale, la Russie est de plus en plus présente à Bangui avec des troupes au service de la sécurité du président Faustin Marc-Ange Touadéra. 
Le 17/08/2018 Par Mar Bassine