Fermer

Nouvel An: les Algériens partent en masse réveillonner en Tunisie

Mise à jour le 31/12/2019 à 17h55 Publié le 31/12/2019 à 17h51 Par Karim Zeidane

#People
Frontière Tunisie-Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : Les Algériens sont partis en masse pour passer le réveillon en Tunisie. 18.000 Algériens ont quotidiennement franchi les frontières terrestres entre les deux pays ces derniers jours. Cette ruée a eu comme conséquence la flambée du dinar tunisien vis-à-vis du dinar algérien.

Comme c’est le cas à chaque fin d’année, les Algériens ont franchi en masse les postes-frontières avec la Tunisie voisine pour passer le réveillon 2019 dans le pays, devenu pour eux, ces dernières années, une destination très prisée pour fêter le nouvel an.

Selon des informations concordantes, 18.000 Algériens ont quotidiennement franchi les postes frontaliers terrestres répartis tout le long de la frontière entre les deux pays au cours de ces derniers jours.

Ainsi, ce sont plusieurs dizaines de milliers d’Algériens qui s'apprêtent à passer le réveillon en Tunisie.


LIRE AUSSI: Tunisie-Algérie: polémique autour des restrictions imposées aux touristes algériens


Ces départs en masse pour le réveillon s’expliquent par la faiblesse des infrastructures touristiques et de loisirs en Algérie ainsi que les problèmes sécuritaires poussant de nombreux professionnels à éviter d’organiser des festivités de fin d’année.

En outre, la destination Tunisie est considérée comme offrant un rapport qualité-prix compétitif pour les Algériens.

Ect engouement s'explique aussi par le fait que de nombreux Algériens, qui avaient prévu de passer leur réveillon en Turquie ont été pris de court par la fermeture du Consulat, et le durcissement des conditions d’octroi de visas à certaines catégories d’Algériens.


LIRE AUSSI: Algérie-Tunisie: fermeture des postes frontaliers, mais Tunis dément


Rappelons que l’Algérie est le premier pays émetteur de touristes vers la Tunisie. En 2018, plus de 2,7 millions d’Algériens ont transité par ces quatre postes frontaliers pour se rendre en Tunisie.

Cette forte hausse des départs d’Algériens vers la Tunisie à entraîné une flambée du dinar tunisien sur le marché noir en Algérie.

Ce lundi, il fallait débourser 64 dinars algériens pour avoir 1 dinar tunisien. Dans le même sillage, cette flambée a aussi concerné le dollar et l’euro. Les Algériens ne peuvent que recourir au marché noir sachant que la dotation touristique qui leur est offerte est plus que négligeable.
Le 31/12/2019 Par Karim Zeidane