Fermer

Algérie: Sellal très remonté contre la baisse des investissements français

Mise à jour le 06/04/2017 à 15h42 Publié le 06/04/2017 à 15h38 Par Mar Bassine

#Economie
Algérie: Sellal en colère à cause de la baisse des investissements français
© Copyright : DR

#Algérie : Abdelmalek Sellal est très en colère contre les investisseurs français qui ont déserté l'Algérie. Le Premier ministre de Bouteflika a profité de la visite de Bernard Cazeneuve pour exprimer ses sentiments par rapport à cet état de fait.


Kiosque le360 Afrique. Quand des investisseurs étrangers ne s'intéressent plus à une économoe, c'est presque tout le temps à cause de son manque de compétitivité. Abdelmalek Sellal ne l'entend pas de cette oreille. Aujourd'hui, jeudi 6 avril à Alger, en recevant son homologue français, il a tenu à le lui faire savoir dans une complainte aussi pathétique qu'incompréhensible.

"Je dois relever l’inquiétante tendance baissière des investissements français en Algérie, durant consécutivement les trois dernières années, s’inscrivant ainsi en contradiction par rapport à notre ambition commune de partenariat stratégique, singulièrement dans le secteur industriel", a-t-il dit. 


LIRE AUSSI: Doing Business 2017: l’Algérie logée à la même enseigne que... la Somalie et le Sud Soudan

En réalité, dans le classement 2017 du Doing business, rendu public en octobre dernier, l’Algérie est à la 156e place mondiale et au 29e rang africain sur 54 pays. L’Algérie ne dépasse dans le monde que très peu de pays, puisqu’au total 190 économies sont classées par le groupe de la Banque mondiale. C'est dire que les autorités algériennes doivent d'abord s'en prendre à leur climat des affaires avant de trouver des boucs émissaires. 

Cette situation assez signulière de l'économie algérienne explique pourquoi depuis 2014, après l'investissement de Renault, aucun grand groupe français n'a jugé utile de mettre les pieds en Algérie. 
Le 06/04/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi