Fermer

Air Algérie sanctionnée par l’Autorité de l'aviation civile chinoise

Mise à jour le 04/01/2018 à 12h55 Publié le 04/01/2018 à 12h48 Par Karim Zeidane

#Economie
Air Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : L’Autorité de l’aviation civile chinoise vient de sanctionner la compagnie Air Algérie. Cette dernière n’a pas atteint les exigences de performances édictées par l’agence chinoise.

C’est un nouveau coup dur pour la compagnie aérienne algérienne. Celle-ci figure dans la liste des compagnies aériennes sanctionnées par l'Administration de l'aviation civile de Chine (CAAC), selon Flight Global.

Cette dernière a interdit à Air Algérie d’augmenter le nombre de ses vols à destination de la Chine, d’effectuer de nouveaux vols affrétés ou de faire des demandes pour de nouvelles destinations.


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: les pilotes d'Air Algérie qui faisaient piloter un enfant ont été suspendus


Selon l’autorité de l’Aviation civile chinoise, cette sanction est justifiée par le fait que la compagnie n’a pas répondu aux standards de performances qui lui sont imposés.

L’autorité chinoise exige des compagnies aériennes qu'elles atteignent les normes de performances durant une période de 3 mois consécutifs pour bénéficier du droit de reprendre une activité normale.

A noter que cette sanction touche d’autres petites compagnies comme China United airlines, Ariana Afghan airlines, Uzbekistan airways, Taag Angola airlines ou MIAT Mongolian airlines.
Cette sanction est valable jusqu’en mars 2018.
Le 04/01/2018 Par Karim Zeidane