Fermer

Algérie: voici les mesures de Tebboune pour faire face à la chute des cours du pétrole

Mise à jour le 12/03/2020 à 14h30 Publié le 11/03/2020 à 09h22 Par Le360 Afrique - Afp

#Economie
Libye: Tebboune réunit l'armée et prend des mesures pour se prémunir de l'aventurisme d'Erdogan
© Copyright : DR

#Algérie : Particulièrement touchée par l'effondrement des cours du pétrole, l'Algérie prépare une loi de finances complémentaires pour en contrer les effets, selon un communiqué de la présidence diffusé mardi par l'agence officielle APS.

Le président Abdelmadjid Tebboune a réuni mardi le Premier ministre Abdelaziz Djerad et les ministres des Finances, de l'Énergie, de l'Industrie et des Mines, de l'Agriculture, du Commerce, ainsi que le gouverneur de la Banque centrale, a précisé le communiqué.

Il a été notamment décidé de présenter rapidement une loi de finances complémentaire afin d'"inclure des mesures à même de contrer les effets financiers générés par la crise actuelle et recouvrer les recettes fiscales et douanières non perçues", selon la même source.


LIRE AUSSI: Pétrole: Goldman Sachs prédit un baril à 20 dollars, un risque pour les producteurs africains


Le ministre des Finances a également été chargé "d'accélérer le processus de création de banques privées islamiques et autres".

En revanche, Tebboune a écarté "de manière ferme le recours à l'endettement et au financement non conventionnel", souligne la présidence qui préconise "une gestion intelligente des importations sans que le citoyen ou l'économie nationale ne soient privés de quoi que ce soit".


LIRE AUSSI: Algérie. Pétrole: un expert estime "la situation critique"


Enfin, parmi ces premières mesures d'ordre général afin de relancer l'activité économique, le gouverneur de la Banque centrale "a été chargé de veiller au remboursement des prêts accordés par les banques dans le cadre d'investissements privés".

L'Algérie est tout particulièrement exposée aux fluctuations du prix du baril du fait de sa dépendance à la rente pétrolière et de la faible diversification de son économie.
Le 11/03/2020 Par Le360 Afrique - Afp