Fermer

Algérie: Tebboune limogé avant ses 100 jours, Ouyahia devient Premier ministre

Mise à jour le 15/08/2017 à 16h13 Publié le 15/08/2017 à 16h02 Par Mar Bassine

#Politique
Algérie: les insanités de Ouyahia et Messahel, un message diplomatique aux pays subsahariens
© Copyright : DR

#Algérie : Après avoir été humilié par Abdelaziz Bouteflika et par le frère de ce dernier, Said, Abdelmajid Tebboune a finalement été limogé avant d'avoir bouclé une centaine de jours à la tête du gouvernement algérien. Ahmed Ouyahia prend sa place.


Alors qu'il a été nommé le 25 mai dernier, Abdelmajid Tebboune doit faire ses affaires avant d'avoir bouclé trois mois à la tête du gouvernement de son pays. Le communiqué de la présidence algérienne est tombé cet après-midi faisant part du limogeage de Abdelmajid Tebboune de son poste de Premier ministre algérien. Le président Bouteflika a ainsi nommé à sa place Ahmed Ouyahia qui occupait jusqu'ici le poste de ministre d'Etat, chef de cabinet du président Bouteflika. 


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie. L'arroseur arrosé: au tour de Tebboune d'être humilié par Said Bouteflika

Abdelmajid Tebboune bat ainsi le record de la durée la plus courte à la tête d'un gouvernement algérien depuis Ferhat Abbas. Le premier ministre algérien paie-t-il ses erreurs et ses errements en tant que chef de gouvernement? Très certainement, parce qu'il a probablement commis des fautes dans sa manière de vouloir s'attaquer aux hommes d'affaires et à vouloir limiter coûte que coûte les importations. 

Quant à Ahmed Ouyahia, il a déjà été chef de gouvernement à trois reprises sous le régime de Liamine Zeroual de décembre 1995 à décembre 1998 et deux fois sous Bouteflika de mai 2003 à mai 2006, puis de juin 2008 à mai 2010. C'est donc pour lui un grand retour aux affaires. 
Le 15/08/2017 Par Mar Bassine