Fermer

Algérie. Armée: Bouteflika sacrifie deux autres généraux à l'autel d'un 5e mandat

Mise à jour le 22/08/2018 à 12h42 Publié le 22/08/2018 à 12h39 Par Mar Bassine

#Politique
Bouteflika
© Copyright : DR

#Algérie : D'autres généraux de l'armée algérienne viennent d'être écartés par Abdelaziz Bouteflika ou plutôt son entourage qui nourrit l'ambition d'un cinquième mandat présidentiel.


Ce ne sont pas seulement les moutons qui sont immolés à l'occasion de l'aid el kebir, en Algérie. Le président Bouteflika et son entourage viennent de démettre de leurs fonctions d'autres généraux. 

Ainsi, c'est le général-major Mohamed Tireche, alias Lakhdar Tirech, jusqu'ici Directeur central de la sécurité de l'armée (DCSA) qui vient d'être mis à l'écart. C'est la chaîne Ennahar qui donne l'information ce mercredi 22 août 2018. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: des temps incertains s'annoncent après la purge des hauts gradés de l'armée

Il n'est pas le seul à faire les frais de l'ambition démesurée du clan Bouteflika à briguer un cinquième mandat lors de l'élection présidentielle de 2019. Un autre haut gradé, en l'occurrence le général Benattou Boumediene, Contrôleur général de l’armée a été prier de faire valoir ses droits à la retraite. C'est le général-major Hadji Zrhouni, qui occupait jusque-là le poste de Directeur central de l’intendance qui prend sa place. 
Le 22/08/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi