Fermer

Algérie. "Cocaïnegate": le général-major Menad Nouba devant le juge

Mise à jour le 14/09/2018 à 19h09 Publié le 14/09/2018 à 19h06 Par Mar Bassine

#Politique
le général-Major Menad Nouba

Le général-Major Menad Nouba, commandant de la gendarmerie algérienne.

© Copyright : DR

#Algérie : Le général Menad Nouba offrait-il sa protection à Kamal LBouchi, le fameux trafiquant de drogue tombé en juin dernier? Une transaction immobilière louche le laisse penser.

L'affaire du trafic de drogue continue de défrayer la chronique en Algérie car elle n'a pas encore révélé tous ses secrets. Mais les derniers développements montrent que plusieurs hauts gradés de l'armée pourraient être épinglés. C'est le cas de l'ex-patron de la gendarmerie, en l'occurrence le général-major Menad Nouba, qui vient de passer devant le juge.

A ce stade de l'enquête que mène le juge, le général Nouba se dit victime d'un escroc appelé le "Renard" par la presse algérienne et qui aurait déjà fait tomber plusieurs fonctionnaires corrompus, dont des agents des tribunaux mais aussi des avocats. Même le fils du général Nouba, également connu dans le milieu des affaires, se dit victime du fameux "Renard" et a même déposé une plainte contre lui devant la justice.


>>>LIRE AUSSI: Algérie. Affaire de la cocaïne d'Oran: le milliardaire qui fait snifer le colonel

Concernant la convocation du général Nouba par la justice, il y a lieu de signaler qu'un homme d'affaires aurait remis 21 millions de dinars à ce fameux "Renard" pour acquérir un bien immobilier appartenant prétendument au gradé algérien, déchu de sa fonction il y a deux mois. Or ce dernier affirme ne pas connaître le Renard, ni de près ni de loin.

Evidemment, ce que ne dit pas la presse algérienne, c'est que le "Renard" et "l'homme d'affaires" qui se dit victime d'escroquerie sont bel et bien connus. Car le "Renard" n'est autre que Kamal Chikhi dit le Boucher (ou LBouchi) et dont la cargaison de viande en provenance du Brésil contenait les 701 kg de cocaïne saisis au port d'Oran. L'homme d'affaires qui se dit victime d'escroquerie de la part du "Renard" est, quant à lui, le fils du général Nouba.

Kamal LBouchi est en effet un grand promoteur immobilier à Alger. De plus, il est établi qu'il a eu à réaliser plusieurs transactions foncières avec des gradés de l'armée qui utilisent des membres de leur famille comme prête-noms.

Il est presque évident que Kamal LBouchi bénéficiait, contre ses largesses, de la protection des généraux algériens.
Le 14/09/2018 Par Mar Bassine