Fermer

Algérie. le chef de la police de nouveau limogé

Mise à jour le 14/02/2019 à 13h56 Publié le 14/02/2019 à 13h53 Par Mar Bassine

#Politique
Algérie. Le chef de la police de nouveau limogé
© Copyright : DR

#Algérie : Mustapha Lahbiri, qui a passé une très longue période à la tête de la protection civile, n'aura été chef de la police que pour six mois. L'ancien premier pompier algérien s'est fait brûler par les dossiers chauds de la police.

Ce n'est toujours pas la fin du jeu des chaises musicales auprès des hauts cadres des forces de sécurité et de défense. Le dernier à en faire les frais est Mustapha Lahbiri, le directeur général de la sureté nationale (DGSN). Selon la presse algérienne, il a été remplacé par un officier qui a fait l'essentiel de sa carrière dans la police, en l'occurrence le commissaire divisionnaire Abdelkader Kara Bouhadba, actuel directeur de l’école de police de Châteauneuf, à Alger. 

Mustpha Lahbiri avait été nommé dans la précipitation, au moment où la présidence algérienne cherchait à se débarrasser d'un certain nombre de généraux encombrants, dans la purge qui a suivi le scandale des 700 kilogrammes de drogue saisie. Il avait alors remplacé Abdelghani Hamel tombé en disgrâce. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: le pouvoir s'acharne sur l'ancien chef de la police

Toujours selon la presse algérienne, le chef de la police qui vient d'être démis de ses fonctions a été désavoué à deux resprises par son ministre de l'Intérieur. On l'accuse de n'avoir pas eu suffisamment de maîtrise de certains dossiers sensibles Lahbiri venait de diriger la protection civile, mais visiblement il a été incapable d'éteindre les incendies dans la police.

Il aurait même soufflé sur les braises en chamboulant totalement l'organisation interne de la police. Il a procédé à mille et une nomination. 


Le 14/02/2019 Par Mar Bassine

à lire aussi