Fermer

Vidéo. Algérie: le général Gaïd Salah met en garde les manifestants

Mise à jour le 27/02/2019 à 11h07 Publié le 27/02/2019 à 11h05 Par Karim Zeidane

#Politique
Gaid Salah
© Copyright : DR

#Algérie : Face à la multiplication des manifestations contre la candidature pour un 5e mandat du président Bouteflika, le Vice-ministre de la Défense, chef d’Etat-major de l’armée algérien, Ahmed Gaïd Salah sort de sa réserve et met en garde ceux qui appellent, via les réseaux sociaux, à manifester.

Après les grosses manifestations dans les grandes villes algériennes, mais aussi en-dehors de l'Algérie, et les multiples appels à manifester dans les jours à venir, Ahmed Gaïd Salah est sorti de sa réserve.

Le vice-ministre de la Défense et chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a réagi hier, mardi 26 février, aux appels sur les réseaux sociaux à manifester contre la candidature à un cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika.

«Il est inadmissible d’entrainer les Algérien vers l’inconnu à travers des appels suspects sous couvert de démocratie», a t-il lancé devant un parterre de responsables militaires, depuis Tamanrasset où il se trouvait en visite d’inspection. 

Le général Gaïd Salah a mis en garde contre ces «appels douteux» qui poussent les Algériens «égarés» vers des sentiers «douteux et non sûrs».

Il explique que ceux qui appellent à la violence «sont des personnes qui ignorent ou feignent d’ignorer la volonté du peuple algérien à vivre dans la paix et la sécurité» et qui peuvent mener les Algériens «sur des chemins non sécurisés».


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: Manifestation monstre contre "le 5e mandat de la honte"


Il s’agit là de la première sortie du chef d’Etat-major de l’armée algérienne et vice-ministre de la Défense, depuis les  grandes manifestations qui ont secoué l’Algérie au cours de ces derniers jours, tout particulièrement celles du 22 février 2019 qui ont beaucoup surpris par leur ampleur.

Le 27/02/2019 Par Karim Zeidane

à lire aussi