Fermer

Algérie: Gaïd Salah aurait renvoyé le patron des services secrets protecteur des Bouteflika

Mise à jour le 29/03/2019 à 10h58 Publié le 29/03/2019 à 10h56 Par Mar Bassine

#Politique
Algérie: Gaïd Salah aurait renvoyé le patron des services secrets protecteur des Bouteflika
© Copyright : DR

#Algérie : Après avoir appelé à la destitution de Bouteflika à travers l'application de l'article 102, le général Ahmed Gaïd Salah vient de prendre le contrôle des services secrets, qui étaient jusqu'ici sous la coupe de Saïd Bouteflika, frère du président.


C'est une information qui fera l'effet d'une bombe pour le clan Bouteflika. Le général Athmane Tartag, alias "Bachir" a été démis de ses fonctions, croit savoir le site d'information Mondafrique.

Visiblement, c'est le général Ahmed Gaïd Salah lui-même qui est à l'origine du limogeage de l'un des plus fidèles soutiens du clan Bouteflika.

Et c'est dans les locaux mêmes du ministère de la Défense que devrait avoir lieu la cérémonie de passation de pouvoirs entre lui et son remplaçant en la personne du général Mohamed Bouzit, alias "Youssef". 

Le fait que cette passation n'aura pas eu lieu au siège de la présidence, dont dépend la Direction des services de sécurités (DSS), mais au niveau du ministère de la Défense, montre que le pouvoir est en train de changer de mains. 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: les services secrets se préparent à un printemps algérien à cause du 5e mandat

D'aileurs, le fait que le remplaçant soit le général "Youssef", est loin d'être anodin, puisque ce dernier avait été renvoyé de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), qu'il dirigeait, par le clan Bouteflika qu'il avait alors critiqué. 

Cependant, si Gaïd Salah continue de pousser ses pions à la manière d'un joueur d'échec, il devra continuer à surveiller ses arrières, parce qu'il est loin d'avoir convaincu la rue algérienne par laquelle tout avait commencé.

Or, ce sixième vendredi de manifestations est sur le point de démontrer que les Algériens ont d'ores et déjà dit non. 
Le 29/03/2019 Par Mar Bassine