Fermer

Algérie: les walis d’Alger et de 5 autres villes limogés

Mise à jour le 22/04/2019 à 23h45 Publié le 22/04/2019 à 23h30 Par Karim Zeidane

#Politique
Alger
© Copyright : DR

#Algérie : Chassé lundi matin par les habitants de la Casbah d’Alger, le wali de la capitale algérienne a été limogé le même jour par le président par intérim, Abdelkader Bensalah, dans le cadre d’une vague de limogeages ayant emporté 6 walis.

Le wali d’Alger n’oubliera pas de sitôt ce lundi 22 avril 2019. Chassé le matin par les habitants de la Casbah d’Alger alors qu’il croyait bien faire en se rendant sur les lieux de l’effondrement d’un bâtiment pour s’enquérir de la situation et donner ses instructions en vue de faciliter les secours, Abelkader Zoukh a été limogé le même jour par le président par intérim, Abdelkader Bensalah.


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: le wali d'Alger prend la fuite face à une foule en furie


Abelkader Zoukh, wali d’Alger depuis 2013, fait partie des figures du régime honnis par le peuple. Il est cité dans plusieurs affaires mais n'a jamais été inquiété par la justice.

Il a été remplacé par Abdelkhalek Sayouda.

Outre Alger, les walis de Laghouat, Batna, Sétif, Boumerdès et El Taref ont également été limogés par le président par intérim.
Le 22/04/2019 Par Karim Zeidane