Fermer

Mali: la France condamne les attaques contre les forces onusiennes

Mise à jour le 23/04/2019 à 13h10 Publié le 23/04/2019 à 13h08 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Mali: deux attaques contre deux bases militaires maliennes font plusieurs morts
© Copyright : DR

#Algérie : La France a condamné, mardi, avec «la plus grande fermeté» les attaques contre la MINUSMA au Mali, en réitérant son soutien aux autorités maliennes et à la mission onusienne dont le rôle est essentiel pour la stabilisation du pays.


«La France condamne avec la plus grande fermeté l'attaque qui a coûté la vie à un soldat égyptien de la MINUSMA dans la région de Mopti le 20 avril. Elle condamne avec la même fermeté l'attaque qui a provoqué la mort de onze militaires maliens dans la localité de Guiré le 21 avril », a indiqué la porte-parole du Quai d'Orsay.

Tout en adressant ses condoléances aux proches des soldats qui ont perdu la vie, la France « réitère son soutien aux autorités maliennes dans leur combat contre le terrorisme, ainsi qu'à la MINUSMA, dont le rôle est essentiel pour la stabilisation du Mali », a ajouté la porte-parole.

« Les responsables de ces attaques devront être poursuivis et répondre de leurs actes », a indiqué la même source.


>>>LIRE AUSSI: Mali: deux attaques contre deux bases militaires maliennes font plusieurs morts

Au moins 11 militaires maliens ont été tués dimanche dernier dans une attaque armée contre un camp de l'armée dans la localité de Guiré (centre), proche de la frontière avec la Mauritanie, selon une source sécuritaire malienne.

Samedi, un Casque bleu égyptien a été tué dans une attaque à l’engin explosif improvisé (EEI) qui a ciblé un convoi de la MINUSMA sur l’axe Douentza-Boni, dans la région malienne de Mopti.

La MINUSMA est la plus coûteuse en vies humaines des opérations actuelles de maintien de la paix de l'ONU, avec plus de 190 morts depuis son déploiement en 2013, dont près de 120 dans des actes hostiles, soit plus de la moitié des Casques bleus tués dans le monde depuis cinq ans.
Le 23/04/2019 Par Le360 Afrique - MAP