Fermer

Algérie: Saïd Bouteflika et les généraux Tartag et Taoufik arrêtés

Mise à jour le 04/05/2019 à 20h28 Publié le 04/05/2019 à 18h40 Par Karim Zeidane

#Politique
Algérie Saïd et Nacer Bouteflika en résidence surveillée, selon El Watan
© Copyright : DR

#Algérie : Saïd Bouteflika et les généraux Tartag et Toufik arrêtés. Ils sont auditionnés par les services de la DGSI, dans le cadre de l’enquête sur leurs activités. GaÏd Salah met ainsi tous ses opposants à l'arrêt et reste seul maitre à bord.

Après les menaces, le général Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d'éta-major est passé à l'action. Il vient d'arrêter Saïd Bouteflika et les généraux Tartag et Taoufik qu'il avait accusé publiquement dénoncer de comploter contre l’armée et le mouvement populaire, selon les médias algériens.

Le général Mohamed Mediene dit Toufik a été le patron des services secrets d'Algérie durant 25 ans, alors que Athmane Tartag alias "Bachir"est l'ex-coordinateur des services de renseignements.


LIRE AUSSI: Algérie: le général-major Habib Chentouf aurait fui et demandé l’asile dans un pays européen


Le général Tartag, très proche du clan présidentiel, notamment de Saïd Bouteflika, avait démissionné de son poste de chef de la Direction des services de sécurité (DSS) le même jour de la dstitution d'Abdelaziz Bouteflika, le 2 avril dernier.

Ces arrestations interviennent quelques jours après la sortie très médiatique du général Khaled Nezzar accusant Saïd Bouteflika d'avoir voulu instaurer l’état d’urgence ou l’état de siège.

Avec ces arrestations, Gaïd Salah est désormais seul maître à bord après avoir muselé tous ceux qui pouvaient nuire à sa volonté de rester au pouvoir. 


Le 04/05/2019 Par Karim Zeidane