Fermer

Vidéo. Algérie. Dans l'Est, à Djanet, des ministres chassés par des manifestants hostiles

Mise à jour le 22/08/2019 à 01h23 Publié le 20/08/2019 à 17h22 Par Karim Zeidane

#Politique
Ministre de l'intérieur
© Copyright : DR

#Algérie : Une forte délégation ministérielle conduite par le ministre de l’Intérieur, venue à Djanet, à 2.300 km d'Alger, près de la Libye, pour annoncer de nouveaux projets, a été chassée par les manifestants. Elle s’était pourtant rendue sur les lieux pour annoncer des projets au bénéfice de la population.

Les ministres du gouvernement de Noureddine Bédoui continuent de faire les frais de manifestants hostiles au système.

Dernière en date, lors de la visite d’une forte délégation ministérielle dirigée par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune, la population de Djanet, dans la wilaya d'Illizi, près de la frontière avec la Libye, est sortie pour afficher sa colère contre le système et ses potentats locaux.

Ainsi, aux cris de «dégage» adressés aux ministres et au wali d’Illizi, les manifestants ont obligé la délégation ministérielle à interrompre sa réunion dans le bâtiment officiel.


LIRE AUSSI: Vidéos. Algérie: le ministre de l'enseignement supérieur conspué à l'université de Constantine


C’est sous la protection des forces de sécurité que les responsables ont pu être exfiltrés.

En plus du ministre de l’Intérieur, la délégation comprenait aussi ceux de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Santé, de l’Habitat et des Ressources en eau.




Ni les promesses de cette délégation, venue pour annoncer de nouveaux projets pour la région, et encore moins la forte présence des forces de l’ordre, n’ont permis à la délégation de mener à bien ses travaux.

Les manifestants ont même bloqué les routes ce mardi 20 août au matin, pour empêcher la délégation de poursuivre ses visites sur le terrain. 
Le 20/08/2019 Par Karim Zeidane