Fermer

Vidéos. Algérie: les étudiants beaucoup plus nombreux ce 29e mardi

Mise à jour le 10/09/2019 à 15h57 Publié le 10/09/2019 à 15h53 Par Le360 Afrique

#Politique
Vidéos. Algérie: les étudiants beaucoup plus nombreux ce 29e mardi
© Copyright : DR

#Algérie : Les étudiants sont sortis beaucoup plus nombreux ce mardi 10 septembre pour dénoncer le refus des autorités de répondre aux exigences du mouvement populaire.

Ahmed Gaïd Salah se précipite pour organiser l'élection présidentielle. Précipitation qui transparaît largement dans son discours du lundi 2 septembre dernier, où il intimait l’ordre au président Abdekader Bensalah, censé être son supérieur dans l'ordre hiérarchique, de convoquer le corps électoral dès ce 15 septembre.

Les étudiants, puis les autres manifestants, lui avaient apporté une cinglante réponse, le mardi et le vendredi qui ont suivi.

Aujourd'hui, 10 septembre, ils ont été beaucoup plus nombreux, selon la presse algérienne, à sortir des facultés pour confirmer leur position de refus de toute élection présidentielle avant que leurs revendications ne soient satisfaites.


>>>LIRE AUSSI: Algérie: le Panel pour le dialogue suit Gaîd Salah et prône une élection "dans les plus brefs délais"



"C'est la marche la plus importante des étudiants depuis le printemps dernier", affirme le site d'information Tout sur l'Algérie. Selon ce média, "des milliers d’étudiants, auxquels se sont joints des citoyens, ont marché ce mardi 10 septembre à Alger". 

A l'image des autres mardis, les slogans ont été hostiles au pouvoir, et à tous ceux qui l'incarnent dont Ahmed GaÏd Salah, Abdelkader Bensalah, Noureddine Bedoui, etc. 

Chose nouvelle, Karim Younès, coordonnateur de l'Instance de dialogue et de médiation, a aussi fait l'objet de vives critiques, parce que le panel qu’il préside avait abondé dans le même sens que Gaïd Salah au sujet des élections.


 

Le 10/09/2019 Par Le360 Afrique