Fermer

Algérie: la date des procès «publics» des personnalités politiques et oligarques fixée

Mise à jour le 29/11/2019 à 08h08 Publié le 27/11/2019 à 17h42 Par Karim Zeidane

#Politique
Algérie: le procureur confirme des enquêtes contre les oligarques

Ahmed Ouyahia, Ali Haddad et Mahieddine Tahkout ont déjà essayé de quitter le pays et ont été interpellés à la frontière.

© Copyright : DR

#Algérie : Le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati vient d’annoncer la date des procès des personnalités politiques (Ouyahia, Sellal, etc.) et oligarques (Haddad, Tahkout, Kouninef,...) proches du clan Bouteflika actuellement en prison. La corruption dans le secteur du montage automobile va ouvrir le bal.

Les personnalités politiques de l’ancien régime, dont les ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, les ex-ministres de l’Industrie, Mahjoub Bedda et Abdeslem Bouchouareb, ainsi que les oligarques proches de Saïd Bouteflika dont Ali Haddad, Kouninef, Hassan Arbaoui et Tahkout, tous en prison depuis plusieurs mois, sont désormais fixés sur la date de leur procès.

Selon Belkacem Zeghmati, garde des sceaux, la tenue des premiers procès pour corruption, instruits par la justice depuis mars dernier, est programmée pour le 2 décembre 2019.


LIRE AUSSI: Algérie: l'ex-gouverneur de la Banque centrale a transmis les dossiers des oligarques à Gaid Salah


Les procès seront «publics» selon le ministre de la Justice et se dérouleront au niveau du tribunal de Sidi Mhamed d’Alger.

Et le premier dossier qui sera jugé est celui de Global Groupe de l’oligarque Hassan Arbaoui. Il est lié à la corruption dans le domaine du montage automobile. Sellal, Ouyahia, les deux anciens ministres de l’Industrie et le PDG de Global Groupe, Hassan Arbaoui, seront les premiers à passer à la barre pour un dossier que le ministre de la Justice a qualifié de «lourd et affreux».


LIRE AUSSI: Algérie: deuxième fortune du pays, l'homme d'affaires Mourad Eulmi, rejoint les oligarques en prison


Le gouvernement Bédoui souhaite ainsi lancer les procès contre les anciens dirigeants et oligarques du Bouteflikisme avant la présidentielle du 12 décembre prochain. 
Le 27/11/2019 Par Karim Zeidane