Fermer

Algérie: Abdelkader Bensalah aurait été évacué en urgence à l’hôpital de Aïn Naadja

Mise à jour le 25/12/2019 à 21h47 Publié le 24/12/2019 à 12h48 Par Karim Zeidane

#Politique
Bensalah
© Copyright : DR

#Algérie : L’ex-président par intérim Abdelkader Bensalah aurait été évacué en urgence vers l’hôpital militaire de Aïn Naadja, hier, lundi 23 décembre, le jour même du décès d’Ahmed Gaïd Salah. Son état de santé se serait entre-temps gravement détérioré.

Abdelkader Bensalah, ex-président par intérim d’Algérie, aurait été évacué en urgence vers l’hôpital militaire de Aïn Naadja, le lundi 23 décembre, le jour même du décès d’Ahmed Gaïd Salah, le défunt chef d’état-major et vice-ministre de la Défense de l'Algérie.

Selon le site d'information observalgerie.com, cette évacuation fait suite à une détérioration de son état de santé.

Abdekader Bensalah souffrirait d’un cancer à un stade très avancé.


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: voici pourquoi le discours de Bensalah face à Poutine a choqué les Algériens et fait le buzz


Abdelkader Bensalah avait succédé au président Abdelaziz Bouteflika et avait assuré l’intérim de la présidence de la république algérienne durant plusieurs mois, jusqu’à l’élection de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’Algérie, le 12 décembre dernier.

Après l’investiture de ce dernier, Abdelkader Bensalah aurait dû retrouver son poste de président du Sénat, et redevenir, du coup, la deuxième personnalité de l’Etat. Toutefois, son état de santé actuellement très fragile en constitue un véritable obstacle.

Agé de 78 ans, Abdelkader Bensalah est considéré comme l'un des caciques du pouvoir, et un proche de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Il faisait d’ailleurs partie des "3B" dont les manifestants demandaient le départ, avec Noureddine Bédoui, ex-Premier ministre, et Tayeb Belaïz, président du Conseil constitutionnel. 

Le 24/12/2019 Par Karim Zeidane