Fermer
#Société

Algérie: le général Gaïd Salah part en chasse contre le calife de Daech, Al Baghdadi

Mise à jour le 07/02/2018 à 13h03 Publié le 07/02/2018 à 12h50 Par Mar Bassine

#Algérie : Gaïd Salah, chef d'état-major général des armées algériennes et vice-ministre de la Défense, était dans le sud algérien pour superviser des exercices visant à contrer une éventuelle attaque ennemie contre le pays.

En Algérie, la présence d'Al Baghdadi aux frontières du pays est prise très au sérieux, au point que le chef d'état-major général des armées et vice-ministre de la Défense, le général Gaïd Salah himself, est parti à la chasse au plus célèbre terroriste de la planète. Selon Tout sur l'Algérie, le général Gaïd Salah est depuis trois jours en tournée dans la 6e région militaire de Tamanrasset. 

Cette zone, faut-il le rappeler, couvre l'extrême sud algérien, là où pourrait se cacher Al Baghdadi, le fondateur du califat qui se trouverait dans le Sahel, soit au Tchad, soit entre le nord du Niger et le sud de la Libye ou de l'Algérie. C'est en effet ce qu'un ex-leader des djihadistes de Jamaa Al-Islamiyah a révélé il y a quelques semaines dans la presse anglaise.


>>>LIRE AUSSI: DAECH: Al-Baghdadi est à la frontière algérienne, d'après un ex-leader de Jamaa al-Islamiyah

Selon la presse algérienne, Gaïd Salah n'est pas allé faire du tourisme dans la région. Officiellement, il a "supervisé lundi après-midi un exercice illustratif aux tirs réels exécuté au niveau du champ de tirs et de manœuvres relevant du secteur opérationnel d’In Guezzam, à l’extrême sud du pays", selon un communiqué du ministère algérien de la Défense. La nature des exerices montre que les sécuritaires algériens ne souhaitent pas voir Al Baghdadi et sa troupe débarquer dans la zone pour leur jouer un mauvais tour. En effet, le même communiqué affirme que le but recherché est clairement de "repousser une tentative d’attaque ennemie contre nos frontières nationales".  
 
Le 07/02/2018 Par Mar Bassine