Fermer

Algérie: les «déportations» massives de Migrants dénoncées par des ONG européennes

Mise à jour le 07/04/2018 à 13h33 Publié le 07/04/2018 à 13h30 Par Karim Zeidane

#Société
migrants subsahariens
© Copyright : DR

#Algérie : Le Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE) a dénoncé les déportations massives de Migrants africains par l’Algérie. Les conditions d’expulsions sont aussi vivement critiquées. Quelques 27.000 migrants ont été expulsés depuis 2015.

Les organisations regroupées au sein du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE) ont dénoncé les répressions des Migrants africains en Algérie, et surtout les déportations massives de ceux-ci dans des conditions inhumaines.

Pour rappel, dans le cadre de sa lutte contre l’immigration clandestine, l’Algérie a expulsé 27.000 Migrants depuis 2015. Selon l’ECRE, les personnes expulsées «ont déclaré avoir été détenues dans des camps de fortune pendant quelques jours avant d’être détenues sous la menace d’armes et emmenées de l’autre côté de la frontière à bord de camions».


LIRE AUSSI: Algérie: accélération des expulsions des migrants subsahariens dans le désert


Et une fois hors de l’Algérie, ces Migrants «devraient ensuite traverser le désert pendant des heures pour atteindre In Khalil, la première ville du Mali», explique l’organisation se basant sur les témoignages des rescapés. Or, cette région du nord du Mali est connue comme étant le repère des jihadistes et des narcotrafiquants.

L’ECRE est un réseau regroupant 90 organisations non gouvernementales (Caritas, Amnesty, Croix Rouge, etc.) qui s’engagent pour la protection et les droits des personnes en quête de protection et des refugiés.


Le 07/04/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi