Fermer

Algérie: une quinzaine de chômeurs menacent de se suicider à Ouargla

Mise à jour le 14/08/2018 à 11h49 Publié le 14/08/2018 à 11h48 Par Karim Zeidane

#Société
Manifestants ouargla
© Copyright : DR

#Algérie : Des chômeurs munis de bonbonnes de gaz butane ont entamé un sit-in à Ouargla. Ils menacent de se suicider si le gouvernement n’améliore pas leur situation.

La situation se corse à Ouargla, théâtre de manifestations durement réprimées le mois dernier par le régime. Le déserpoir a poussé, le lundi après midi, une quinzaine de chômeurs de la ville à entamer un sit-in pour réclamer de l’emploi.

Cette fois-ci, les demandeurs d’emplois, déçus par les réponses du gouvernement qui recourt systématiquement à la violence pour réprimer les manifestants, ont haussé le ton, selon la presse algérienne, en menaçant de se suicider si les autorités ne répondent pas positivement à leur demande.


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: des scènes de guerre lors de contestations électorales à Ouargla


Ainsi, les chômeurs, munis de bonbonnes de gaz butane et de flacons d’essence, menacent de se suicider.
Avec cet énième manifestation, les chômeurs crient leur ras-le-bol face à une administration dépassée par l’ampleur du chômage dans les régions du sud du pays, où sont pourtant exploitées les richesses du pays.

Rappelons que durant le mois de juillet dernier, plusieurs villes algériennes du sud –Djelfa, Ouargla, Béchar, Adrar, etc.- s’étaient soulevées contre l’attitude méprisante du pouvoir central. En réponse, la police était intervenue de manière musclée contre les manifestants.

Ce nouvel épisode montre une fois de plus le désespoir et le désarroi qui se sont emparés des chômeurs de la ville de Ouargla face au silence coupable des autorités.
Le 14/08/2018 Par Karim Zeidane