Fermer

Algérie: voici pourquoi le chef de la police des frontières de l’aéroport d’Alger a été limogé

Mise à jour le 18/09/2018 à 13h03 Publié le 17/09/2018 à 18h34 Par Karim Zeidane

#Société
Généraux algériens
© Copyright : DR

#Algérie : Mohamed Tiareti, chef de la police des frontières de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumedienne, a été limogé. Il aurait commis une faute grave.

Décidément, limoger un haut gradé est devenu le sport favori des dirigeants algériens. Après la succession de limogeages de généraux–majors et de généraux, c’est au tour du nouveau directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) algérienne de démettre le commissaire divisionnaire Mohamed Tiareti, chef de la Police de l’air et des frontières (PAF) de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumedienne, d’être brutalement limogé de son poste.

Si les autorités algériennes n’ont pas avancé d’explications pour justifier ce limogeage, il n’en demeure pas moins que cette décision est intervenue juste après la sortie du territoire algérien du général-major Said Bey. Celui-ci s’est rendu en France avec toute sa famille, sur un vol d’Air Algérie, alors qu’il figurait parmi les cinq généraux limogés dernièrement par le président Bouteflika et, de fait, interdits de sortir du territoire algérien. En laissant partir Said bey, Mohamed Tiareti aurait commis une faute grave, selon sa hiérarchie. Du coup, la sanction a été immédiate.


LIRE AUSSI:  Algérie: plusieurs généraux interdits de sortie du territoire


Suite au départ du général-major Said Bey, le justice militaire algérienne a décidé de retirer les passeports des autres généraux afin d’empêcher leur sortie du territoire algérien. Ces généraux sont en effet tous visés par une enquête pour trafic d’influence et abus de pouvoir. Il s’agit des généraux Habib Chentouf (commandant de la 1ère Région militaire), Menad Nouba (commandant de la gendarmerie nationale), Saïd Bey (commandant de la 2e Région militaire), Abderezzak Cherif (commandant de la 4e Région militaire) et Boudjemaâ Boudoaour (Directeur des finances au sein du ministère de la Défense nationale). 


LIRE AUSSI: Algérie: la décapitation de l’armée se poursuit


Rappelons que Mohamed Tiareti avait été nommé au poste de chef de la Police des frontières de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumedienne en juin dernier seulement. 

Soulignons enfin que depuis le limogeage d’Abdelghani Hamel à la tête de la DGSN et son remplacement par Mustapha Lahbiri, une série de limogeages et d’affectations ont touché la Police de l'Air et des Frontières (PAF).  Ainsi, avant le limogeage de Lahcen Hassain, l'ancien chef de la PAF, Mehdi Mehidi, chef du département de la protection et de la sécurité (SPS) a été limogé le jeudi 13 septembre dernier.
Le 17/09/2018 Par Karim Zeidane