Fermer

Air Algérie: une catastrophe évitée de justesse après l’explosion d’un moteur

Mise à jour le 18/10/2018 à 14h31 Publié le 18/10/2018 à 13h38 Par Karim Zeidane

#Société
Air Algérie
© Copyright : DR

#Algérie : Une véritable catastrophe a été évitée de justesse lors du décollage d’un avion de la compagnie Air Algérie. Un énième incident qui en dit long sur les difficultés et le laisser-aller de la compagnie nationale algérienne et qui met en danger la vie de ses passagers.

A Air Algérie, les incidents font désormais parti du quotidien. Mais, cette fois-ci, la compagnie nationale algérienne a échappé de justesse à une véritable catastrophe. 

En effet, selon le site d’information «Ennahar», un appareil de la compagnie aérienne algérienne devant relier Alger à Constantine a raté son décollage après l’explosion d’un moteur, au moment où l’appareil s’apprêtait à prendre son envol.

Pour éviter que les passagers ne soient asphyxiés par une éventuelle pénétration de la fumée, l’équipage du Boeing 737-800 a libéré les masques à oxygène.


LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: des passagers d'Air Algérie se révoltent à cause d'un énième avion défectueux


Cet énième incident a provoqué une frayeur énorme auprès des 130 passagers à bord de ce vol. Malheureusement, les incidents techniques sont récurrents chez Air Algérie. Ils attestent du laisser-aller dans la maintenance technique des appareils de la compagnie.

Depuis le début de l’année 2018, pas moins d'une dizaine d’accidents sont à déplorer. En février dernier, c’est la roue d’un avion de la compagnie qui est tombée lors d’un décollage. Ce même mois, un des turboréacteurs d’un des avions d'Air Algérie, reliant Alger à Beyrouth a pris feu. Un mois auparavant, l’armée de l’air française a été obligée d’intercepter un avion de la compagnie du fait que les pilotes ne répondaient pas aux sollicitations des aiguilleurs du ciel français. Et en juillet dernier, un problème technique avait aussi obligé un avion de la compagnie a faire demi-tour après un décollage de l’aéroport de Marseille, à cause d’un problème technique.


LIRE AUSSI: Roue qui tombe, réacteur en feu: la semaine infernale d'Air Algérie


De plus, Air Algérie traverse une crise financière aiguë. L’Etat a dernièrement accordé une enveloppe de 2 milliards de dollars pour permettre à la compagnie de renouveler sa flotte et de rembourser ses dettes. La compagnie doit en outre souvent faire face à des mouvements sociaux, notamment de la part du personnel de maintenance des avions qui se sent marginalisé et non motivé. Une situation qui se répercute sur la fiabilité des avions et, surtout, qui met en danger les voyageurs. 
Le 18/10/2018 Par Karim Zeidane