Fermer

Algérie. Foot: Alain Perrin de nouveau candidat au poste d'entraîneur

Mise à jour le 17/10/2016 à 18h50 Publié le 17/10/2016 à 18h31 Par Le360 Afrique - Afp

#Sports
Alain Perrin postule de nouveau comme entraineur de l'équipe nationale
© Copyright : DR

#Algérie : L'entraîneur Alain Perrin a de nouveau fait acte de candidature au poste vacant de sélectionneur de l'Algérie, et a rencontré dans cette optique le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraou.


"J'ai rencontré M. Raouraoua vendredi dernier; nous avons discuté et là je suis dans l'attente", a révélé l'ancien entraîneur de Marseille (2002-04), Lyon (2007-08) et de la sélection chinoise (2014-16), lundi au quotidien sportif Compétition. "J'étais content qu'il me reçoive car il faut savoir que j'étais candidat en mars dernier après le départ de Christian Gourcuff", a précisé Perrin en expliquant qu'à l'époque, il avait envoyé un CV et une lettre de motivation mais n'avait pas rencontré les dirigeants de la FAF.

Le technicien français de 60 ans postule à la succession du Serbe Milovan Rajevac, qui a démissionné la semaine dernière trois mois seulement après avoir succédé à Christian Gourcuff. L'actuel entraîneur de Rennes avait rompu son contrat fin mars, moins de deux ans après son arrivée. Il était arrivé après le Bosnien Vahid Halilhodzic, qui avait qualifié les Fennecs pour les 8e de finale du Mondial-2014 (défaite en prolongation contre l'Allemagne) au Brésil. Une première historique pour l'Algérie.

Sous la conduite de Rajevac arrivé en juin, l'Algérie a raté son entame des qualifications au Mondial-2018 et devra rapidement se rattraper dans une poule de la "mort" où elle côtoie le Nigeria, le Cameroun et la Zambie. En attendant la désignation d'un nouveau sélectionneur, les entraîneurs adjoints Nabil Neghiz et Yazid Mansouri sont aux commandes des Verts.

La rencontre entre MM. Perrin et Raouraoua fut "cordiale", a jugé le technicien français. "J'ai exposé ma philosophie du jeu et ma façon de travailler. J'ai dit aussi que je souhaitais ramener des gens avec qui j'ai l'habitude de travailler", a-t-il détaillé.
Le 17/10/2016 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi