Fermer

Cameroun: aucune université dans le classement «Times Higher Education» des pays émergents

Mise à jour le 16/05/2018 à 19h33 Publié le 16/05/2018 à 19h32 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Culture
Universités africaines
© Copyright : DR

#Autres pays : Sur les 378 établissements représentés au dernier classement du magazine "Times Higher Education» des universités des pays émergents, seulement 23 institutions sont africaines. L'Afrique du Sud, l'Egypte et le Maroc sont les plus représentés dans ce classement.

Aucune université camerounaise ne figure au classement du magazine Times Higher Education, magazine spécialisé dans le domaine des études supérieures et connu pour son palmarès annuel des meilleures universités des pays émergents dans le monde.

La raison? «Malgré des avancés notables, les universités camerounaises ont encore beaucoup de difficultés à surmonter, notamment au niveau de la recherche. Nos laboratoires par exemple ne sont pas équipés comme il le faut et nous ne vulgarisons pas assez les résultats de nos recherches. Or, c’est en le faisant que nous allons être compétitifs», justifie un enseignant.

Les universités sont en effet jugées sur leurs enseignements, la recherche, le transfert de connaissances et les perspectives internationales. Sur les 378 établissements classés cette année, seules 23 institutions académiques africaines, dont 18 anglophones, sont représentées dans ce palmarès des meilleures universités des économies émergentes.


LIRE AUSSI: WUR 2018: (Que) 25 universités africaines parmi les 1000 meilleures mondiales


Sur le plan continental, l’Afrique du Sud tient le haut du pavé avec huit universités représentées, notamment l’université du Cap qui occupe la neuvième place au classement général. L’Egypte se positionne avec sept universités, dont la meilleure est celle d’Alexandrie, classée 203e au classement général. Le Maroc referme le top 3 des meilleures universités africaines de ce classement.

Le Royaume est représenté par trois établissements, dont l’université Cadi Ayyad de Marrakech, première institution marocaine classée 231e au classement général.

Un classement général qui reste dominé par la Chine, représentée avec 63 universités, contre 52 l’année dernière. L'université de Pékin et l'université Tsinghua se classent respectivement en première et deuxième place, pour la cinquième année consécutive.


LIRE AUSSI: Cameroun: une affaire de plagiat ébranle l’université de Yaoundé II


La Russie a également augmenté sa représentation avec 27 institutions rangées, contre 24. Le Brésil conserve son statut de troisième pays le plus représenté, même si presque toutes ses universités ont abandonné leurs positions en grande partie à cause de la tourmente économique et politique dans le pays, indique Times Higher Education.

En 2015, ce journal avait publié la liste des 30 meilleures universités africaines. L’université de Yaoundé I, l’unique établissement camerounais représenté, occupait l’avant-dernière position de ce classement (à la 29e place) .










Le 16/05/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

à lire aussi